Terrorisme: fort recul du nombre de morts en Syrie et Irak en 2017

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Terrorisme: fort recul du nombre de morts en Syrie et Irak en 2017

Publié le 18/01/2018 à 07:28 - Mise à jour à 07:30
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Londres

-A +A

Le nombre de personnes tuées lors d'attaques terroristes en Syrie et en Irak a fortement reculé en 2017, affirme un rapport publié jeudi par le Centre international d'analyse du terrorisme Jane (JTIC), basé à Londres.

Au total en 2017, 3.378 individus ont trouvé la mort en Irak à la suite d'attaques terroristes, soit un recul de 60% par rapport à 2016, une année particulièrement meurtrière, avec 8.437 décès, indique le rapport.

En Syrie, le nombre de morts a baissé de 44% l'année dernière, avec 3.641 décès, contre 6.477 en 2016.

Ces chiffres, cependant, ne prennent pas en compte le nombre de militants tués lors d'attaques, ni la totalité des victimes touchées par les frappes aériennes menées dans des pays comme la Syrie.

Bien que l'organisation ultra-radicale sunnite Etat islamique (EI) ait perdu du terrain dans les deux pays en 2017, elle est toujours considérée comme le groupe terroriste le plus actif mondialement, en termes d'attentats réalisés, selon le JTIC.

Soumis à une "pression internationale grandissante", l'EI conduit désormais des opérations "de faible intensité, mais à un rythme plus soutenu" contre "les forces de sécurité ainsi que ses adversaires non gouvernementaux" dans des régions qui lui ont été reprises, a expliqué Matthew Henman, chef du centre de recherche.

Les attentats commis par l'EI ont tué 6.499 personnes l'année dernière, soit un recul de 40%, bien que le nombre d'attaques, 4.612 au total, ait augmenté de 9%.

Malgré une baisse du nombre de personnes tuées en Irak et Syrie, le niveau de terrorisme et d'insurrection dans ces deux pays reste sans équivalent dans le monde.

A titre comparatif, 2.999 individus sont décédés en Afghanistan, 1.466 en Somalie et 1.092 au Yémen, en 2017.

Les résultats de l'enquête révèlent également une diminution globale du nombre de morts causé par des attentats, de 27.697 décès en 2016 à 18.475 l'année dernière.

Auteur(s): Par AFP - Londres


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Municipale 2014

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-