Trump annule des sanctions contre Pyongyang parce qu'il "apprécie" Kim Jong Un

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Trump annule des sanctions contre Pyongyang parce qu'il "apprécie" Kim Jong Un

Publié le 22/03/2019 à 20:52 - Mise à jour le 23/03/2019 à 09:41
© Saul LOEB / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Washington

-A +A

Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi qu'il annulait des sanctions imposées par son propre ministère des Finances et visant à resserrer l'étau autour de la Corée du Nord pour qu'elle renonce à son programme nucléaire.

"Le Trésor américain a annoncé aujourd'hui que des sanctions supplémentaires à grande échelle seraient ajoutées à celles pesant déjà sur la Corée du Nord. J'ai ordonné aujourd'hui que ces sanctions supplémentaires soient retirées!", a tweeté Donald Trump.

Le président américain, qui a rencontré deux fois le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, semblait faire référence aux sanctions annoncées jeudi contre deux entreprises de transport maritime chinoises, accusées d'avoir commercé avec la Corée du Nord en dépit des sanctions internationales.

Mais selon le Washington Post qui cite des responsables au sein de l'administration de Donald Trump, le tweet du président faisait référence à des sanctions futures qui n'ont pas été annoncées et qui étaient programées pour les "prochains jours".

"Le président Trump apprécie le dirigeant Kim et il ne pense pas que ces sanctions soient nécessaires", a de son côté dit la porte-parole de l'exécutif américain, Sarah Sanders.

Adam Schiff, un démocrate qui préside la commission du Renseignement à la Chambre des représentants, a vivement critiqué le président pour cette annulation de sanctions "imposées hier seulement et promues par son propre conseiller à la Sécurité nationale, parce qu'il +aime+ Kim".

"Une imprudente naïveté est déjà assez dangereuse. L'incompétence flagrante et la confusion à la Maison Blanche, c'est encore pire", a-t-il tweeté.

Jeudi, le conseiller à la Sécurité nationale de M. Trump, John Bolton, avait déclaré que les sanctions visaient à empêcher la Corée du Nord de se livrer à des "pratiques illicites dans le trafic maritime".

La Chine avait dénoncé ces sanctions contre deux de ses entreprises de transport maritime, affirmant qu'elle respectait les mesures internationales prises pour forcer la Corée du Nord à renoncer à son programme nucléaire.

Auteur(s): Par AFP - Washington


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Donald Trump et Kim Jong Un pendant leur sommet du 27 février 2019 à Hanoï

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-