Liban: un responsable du Hamas blessé dans un attentat à la voiture piégée

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Liban: un responsable du Hamas blessé dans un attentat à la voiture piégée

Publié le 14/01/2018 à 11:33 - Mise à jour à 15:12
© / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Saïda

-A +A

Un responsable du mouvement islamiste palestinien Hamas a été grièvement blessé aux jambes dimanche dans un attentat à la voiture piégée à Saïda, dans le sud du Liban, a-t-on appris de sources militaires et médicale.

"Une bombe a explosé dans la voiture, blessant le propriétaire du véhicule, le Palestinien Mohammed Hamdane", a indiqué l'armée libanaise dans un communiqué.

"Mohammed Hamdane, un responsable du mouvement Hamas, a été blessé dans l'explosion d'une bombe placée sous une voiture de marque BMW dans la ville de Saïda", avait auparavant indiqué à l'AFP une source militaire.

Il a été grièvement blessé aux jambes et hospitalisé, selon une source médicale.

La branche libanaise du Hamas a confirmé dans un communiqué qu'un "des ses membres" avait été blessé. "L'explosion l'a blessé à la jambe, a détruit sa voiture et endommagé un bâtiment. Les premiers indices pointent vers les sionistes pour ce crime", a poursuivi le Hamas, en référence à Israël.

L'attentat n'a pas été revendiqué jusqu'à présent.

Un correspondant de l'AFP s'est rendu sur place et a pu voir la voiture calcinée, dans le parking de l'immeuble où réside le responsable du Hamas.

Mohammed Hamdane, dont les fonctions exactes au sein du mouvement restent à préciser, est aussi connu sous le nom d'"Abou Hamza".

Une source de sécurité palestinienne a affirmé à l'AFP qu'il était un membre des forces de sécurité. "Son travail est lié aux questions internes palestiniennes", a précisé cette source.

"En raison de la nature de son travail, tout pointe vers l'ennemi israélien", pour cette attaque, a-t-elle poursuivi.

Des dizaines de milliers de réfugiés palestiniens vivent au Liban, pour la plupart dans les 12 camps du pays, dont celui de Aïn Héloué, le plus grand, situé près de Saïda (40 km au sud de Beyrouth).

En vertu d'un accord de longue date, l'armée libanaise ne pénètre pas dans les camps, où la sécurité est assurée par des factions palestiniennes.

Aïn Héloué abrite différents groupes armés et est régulièrement le théâtre d'affrontements impliquant de petits groupes extrémistes qui s'y sont implantés au fil des années.

Saïda avait été le théâtre en mai 2006 de l'assassinat d'un dirigeant du Jihad islamique (palestinien), Mahmoud Majzoub, et de son frère Nidal dans un attentat à la voiture piégée. L'armée libanaise affirmait avoir découvert un réseau lié à Israël, qu'elle avait accusé d'être derrière l'attentat.

Un tribunal militaire a condamné à mort en 2010 un ancien membre de la Sûreté générale libanaise reconnu coupable de collaboration avec Israël et d'implication dans l'assassinat des frères Majzoub.

Auteur(s): Par AFP - Saïda


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Photo du véhicule calciné à la suite d'un attentat à la voiture piégée le 14 janvier 2018 dans la ville de Saïda, au Liban

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-