Voiture folle en Allemagne: les motivations du conducteur restent inconnues

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Voiture folle en Allemagne: les motivations du conducteur restent inconnues

Publié le 26/02/2017 à 17:34 - Mise à jour à 17:49
© Uwe Anspach / dpa/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP

-A +A

L'Allemand de 35 ans qui a foncé sur des passants samedi à Heidelberg (sud-ouest)au volant de sa voiture, faisant un mort et deux blessés, a été interrogé dimanche à l'hôpital mais n'a pas expliqué son geste, selon les autorités.

L'homme, grièvement blessé par balles par la police alors qu'il tentait de prendre la fuite à pied en brandissant un couteau, a été opéré et n'a pu être interrogé dimanche pour la première fois qu'après avoir récupéré de l'anesthésie, ont indiqué la police et le parquet locaux dans un communiqué.

Il ne s'est cependant pas expliqué sur les faits qui lui sont reprochés, selon la même source.

"Ses motivations restent inconnues", ont indiqué la police et le parquet, ajoutant qu'il restait à déterminer s'il pouvait être considéré comme pleinement responsable pénalement.

Des médias ont suggéré qu'il pouvait souffrir de problèmes psychiatriques.

"A ce stade de l'enquête, il n'y a pas d'indication d'antécédents terroristes ou extrémistes dans cette affaire", ont indiqué les autorités.

Une vidéo tournée par un témoin immédiatement après les faits montre des policiers tentant apparemment de capturer le suspect, avant qu'un coup de feu ne retentisse.

Selon le communiqué, un policier a fait feu après que le suspect a refusé de poser le couteau qu'il avait à la main et a cherché à s'en prendre aux membres des forces de l'ordre qui avaient tenté sans succès de l'arrêter avec un spray lacrymogène.

Le suspect, présenté comme un étudiant de 35 ans mais dont le nom n'a pas été rendu public, n'était pas connu des services de police.

Selon les autorités, il vivait dans la région de Heidelberg et avait loué il y a environ deux semaines la voiture utilisée dans l'attaque.

Auteur(s): Par AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des fleurs et une bougie ont été déposées à l'endroit où un homme a foncé sur des passants faisant un mort et deux blessés, le 26 février 2017

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-