Assistants parlementaires: le Parlement européen lève l'immunité de Jean-Marie Le Pen

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Assistants parlementaires: le Parlement européen lève l'immunité de Jean-Marie Le Pen

Publié le 12/03/2019 à 12:43 - Mise à jour à 14:24
© FREDERICK FLORIN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Strasbourg
-A +A

Les députés européens ont voté mardi la levée de l'immunité parlementaire de leur collègue Jean-Marie Le Pen, comme le demandait la justice française pour l'enquête sur des emplois fictifs présumés au Parlement européen.

A main levée, les eurodéputés, réunis à Strasbourg, ont accédé à la demande des juges parisiens qui l'avaient notifiée en octobre 2018 au cofondateur du Front national, devenu Rassemblement national (RN).

La facture de cette affaire portant sur les salaires versés, sur des fonds européens, à des assistants d'eurodéputés FN avait été évaluée en 2018 par les enquêteurs à 7 millions d'euros.

Il s'agit au moins de la quatrième fois que le Parlement européen lève l'immunité parlementaire de Jean-Marie Le Pen, absent mardi de l'hémicycle.

Député européen depuis 1984, Jean-Marie Le Pen, 90 ans, avait fait valoir son immunité d'eurodéputé pour ne pas recevoir des enquêteurs anti-corruption qui voulaient l'entendre en juin 2018 sur cette affaire pour laquelle plusieurs assistants et eurodéputés ou ex-eurodéputés, dont sa fille et présidente du RN, Marine Le Pen, ont été mis en examen.

Invité par l'AFP à commenter la levée de son immunité, M. Le Pen a dit n'y voir "rien d'étonnant, de la part d'une assemblée qui se partage entre deux groupes complices, la gauche socialiste et la droite soi-disant libérale. (...) Je ne m'attendais ni à l'indulgence, ni à l'objectivité de mes collègues que je me ferai un plaisir de quitter en avril."

La levée de l'immunité parlementaire de l'eurodéputée RN Dominique Bilde a également été votée dans le cadre de la même affaire.

Auteur(s): Par AFP - Strasbourg

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean-Marie Le Pen lors d'une session au Parlement européen à Strasbourg, le 14 mars 2018

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-