Banlieues: pour Jégo (UDI), Macron fait de "l'homéopathie"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Banlieues: pour Jégo (UDI), Macron fait de "l'homéopathie"

Publié le 23/05/2018 à 11:32 - Mise à jour à 11:34
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Le député UDI (Union des démocrates et indépendants) Yves Jégo a regretté mercredi sur LCP le "saupoudrage de mesures" pour les banlieues dévoilées la veille par Emmanuel Macron, qui s'apparentent selon lui à de "l'homéopathie".

Pour l'élu de Seine-et-Marne, les annonces du président équivalent à "de l'homéopathie, alors qu'il faudrait de la chirurgie lourde".

Filant la métaphore médicale, M. Jégo a estimé que "tout le monde est à peu près d'accord sur le diagnostic", avant de s'interroger sur "les moyens qu'on met sur la table".

"S'il n'y a pas les moyens, l'argent, les services, ça ne marchera pas", a tranché le député, avant de confier sa perplexité: "Pourquoi est-ce que le président a confié à Jean-Louis Borloo le soin de faire un plan pour ensuite dire qu'il n'en voulait pas?", a-t-il questionné.

"On a confondu l'accessoire et le principal, il n'y a pas de vraie ambition" dans les propos du chef de l'État, a ajouté M. Jégo.

Pour l'ancien maire de Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne), "on ne fait pas confiance aux maires".

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le député UDI (Union des démocrates et indépendants) Yves Jégo a regretté mercredi sur LCP le "saupoudrage de mesures" pour les banlieues dévoilées la veille par Emmanuel Macron, qui s'apparentent selon lui à de "l'homéopathie".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-