Européennes: Loiseau étrille les "copyrights" de certaines "féministes"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Européennes: Loiseau étrille les "copyrights" de certaines "féministes"

Publié le 14/05/2019 à 22:06 - Mise à jour à 23:02
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

La tête de liste de la majorité Nathalie Loiseau a défendu mardi son "Pacte Simone Veil" pour l'égalité femmes-hommes, en étrillant au passage certaines "féministes" qui préfèrent les "copyrights" à la "contagion positive" de leurs idées.

"Le but ce n'est pas le copyright mais la contagion positive", a lancé Mme Loiseau en préambule d'une rencontre sur l'égalité femmes-hommes à Paris.

Aux côtés de la secrétaire d’État Marlène Schiappa, Mme Loiseau a déploré les "minces agitations" qui ont entouré sa proposition d'instaurer un "Pacte Simone Veil" en Europe destiné à "harmoniser par le haut les droits des femmes".

L'association "Choisir la cause des femmes", présidée par l'avocate féministe Gisèle Halimi, avait protesté dans le Journal du Dimanche en arguant que Mme Loiseau et Mme Schiappa "se sont par effraction arrogé le droit de reprendre le principe" de l'Européenne la plus favorisée, porté par cette association.

"Vous avez parfois des féministes qui disent: +cette idée elle est à moi. Donc je ne veux pas qu'elle marche, je veux la garder pour moi+, s'est désolée Mme Loiseau.

"Je suis féministe depuis très longtemps. Et à chaque fois que j'ai entendu une idée, une proposition que j'avais faites, reprises par quelqu'un d'autre, je me suis dit: j'ai gagné ! Et si quelqu'un d'autre pense que c'est son idée, j'ai doublement gagné, puisque j'ai convaincu et l'idée a fait son chemin", a-t-elle insisté.

Mme Loiseau a aussi assuré avoir "demandé à Jean Veil", placé en 78e position sur la liste de la majorité, "l'autorisation d'utiliser le nom de sa mère".

La cheffe de file LREM-MoDem est également revenue spontanément sur les images de campagne "où il n'y avait que des hommes blancs" qui ont suscité une petite polémique, mettant notamment en scène le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin avec des élus locaux.

"Même au sein de la liste Renaissance, il ne faut jamais se croire exemplaire", a-t-elle ironisé.

Elle s'est enfin inquiétée de constater que "les femmes votent beaucoup moins aux élections européennes que les hommes". "Si la transition écologique concerne moins les femmes que les hommes, il faut m'expliquer pourquoi", a-t-elle lancé.

Mme Loiseau, proche d'Alain Juppé, a reçu le soutien de l'épouse de l'ancien Premier ministre Isabelle Juppé. "Il y a urgence à se mobiliser pour éviter tous ces tableaux assez terribles qui sont en train de se dresser devant nous", a plaidé Mme Juppé à 12 jours du scrutin.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Municipale 2014

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-