Européennes: Marine Le Pen "a fait son choix" de tête de liste

Européennes: Marine Le Pen "a fait son choix" de tête de liste

Publié le 22/11/2018 à 17:46 - Mise à jour à 20:56
© Alberto PIZZOLI / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Marine Le Pen a "fait son choix" de tête de liste pour les élections européennes, après le renoncement de son compagnon Louis Aliot à la conduire, a indiqué jeudi le chef des jeunes au RN, Jordan Bardella, dont le nom circule pour mener la liste.

La présentation officielle de la liste du Rassemblement national pour les européennes aura lieu le 13 janvier, a précisé une source interne à l'AFP.

La présidente du Rassemblement national (RN, ex-FN) "connaît elle seule la tête de liste et la soumettra à l'approbation du bureau exécutif dans les prochains jours", a précisé à l'AFP M. Bardella, membre du bureau national du RN et directeur de Génération nation, la structure des jeunes du parti.

Interrogé pour savoir s'il conduirait la liste du RN, M. Bardella a répondu qu'il s'agissait "d'une rumeur parmi beaucoup d'autres".

Si la proposition de conduire la liste du RN lui était faite, M. Bardella a affirmé qu'il restait "à la disposition du mouvement comme lors des précédentes élections".

L'étudiant en géographie âgé de 23 ans "a de l'avenir au RN" confiait en juin un des dirigeants du parti.

Il est "l'hypothèse privilégiée" de Marine Le Pen, selon l'hebdomadaire L'Obs.

Louis Aliot, député des Pyrénées-Orientales et membre du bureau exécutif du RN, a indiqué jeudi soir sur BFMTV que Mme Le Pen "pourrait effectivement figurer sur cette liste en dernière position".

"Dans ce débat dans les élections européenne, elle sera à la tête de la campagne électorale", a-t-il ajouté.

M. Aliot avait annoncé mardi sur BFMTV-RMC qu'il ne serait pas tête de liste, après avoir dit qu'il était candidat à la candidature, préférant aujourd'hui briguer la mairie de Perpignan en 2020.

L'eurodéputé et ancien partisan du dissident Bruno Mégret, Nicolas Bay, qui co-préside le groupe ENL (Europe des nations et des libertés) où siège le RN au Parlement européen, est aussi dans la course pour mener la liste du RN.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Marine Le Pen (RN) lors d'une conférence de presse en Italie le 8 octobre 2018.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-