Crise au FN: Marine Le Pen met Florian Philippot au pied du mur

Crise au FN: Marine Le Pen met Florian Philippot au pied du mur

Publié le 19/09/2017 à 08:51 - Mise à jour à 10:05
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

"On ne fera pas la refondation avec un pistolet sur la tempe", a déclaré mardi Florian Philippot, vice-président du Front national, après s'être vu demander, en bureau politique, de quitter la présidence de son association "Les Patriotes", point de discorde entre dirigeants frontistes depuis les législatives.

Un peu plus tôt mardi, Marine Le Pen avait dit sur RTL qu'elle "prendrai[t ses] responsabilités" si son vice-président n'accédait pas à cette demande.

"Je lui ai répondu, ainsi qu'au bureau politique, que je ne comprenais pas cette demande et que je ne pouvais donc pas y répondre", a déclaré M. Philippot mardi sur RMC et BFMTV.

"Je ne comprends pas du tout où est le problème avec cette association". "Je note que d'autres vice-présidents comme Louis Aliot sont également présidents d'associations" et "on ne leur a jamais rien demandé", a-t-il poursuivi.

Quitter la présidence des "Patriotes", "ce serait démontrer que notre parti n'est pas capable du minimum syndical d'ouverture démocratique qu'un grand parti moderne qui aspire au pouvoir en 2017 doit être capable d'assurer", a-t-il dénoncé.

"Florian est un dirigeant politique. Il sait, je crois, que la création des +Patriotes+ au moment des législatives a créé une forme d'émoi au sein du Front national, auprès des adhérents du Front national, et même certaines inquiétudes", avait un peu plus tôt déclaré Marine Le Pen.

"Moi, je lui fais confiance pour lever ces ambiguïtés, pour rassurer les adhérents du Front national et pour, je le souhaite, se reconcentrer, comme l'intégralité des dirigeants du Front national, sur cette grande œuvre de refondation", a-t-elle poursuivi.

Cette association, "ce n'est pas un souci majeur. Mais Florian est vice-président chargé de la communication et de la stratégie du Front national. Il est évident que s'il passe l'intégralité de son temps à faire la stratégie et la communication d'une petite association, +Les Patriotes+, les adhérents du Front national vont se sentir un peu orphelins", a fait valoir Mme Le Pen.

"Tous les membres, tous les dirigeants, tous les vice-présidents du Front national sont importants. Je tiens à ce qu'ils restent tous au Front national, qu'ils travaillent tous ensemble, qu'ils ne fassent pas preuve de mauvaise humeur". Dans le cadre du congrès du FN prévu en mars, "chacun doit pouvoir exprimer ses positions, le débat doit pouvoir avoir lieu en interne", a demandé Mme Le Pen.

"Le Front national a les mêmes statuts depuis près de 45 ans maintenant. Il va avoir des nouveaux statuts, peut-être un nouveau nom, une nouvelle organisation, de nouveaux visages", a-t-elle promis, demandant aux dirigeants du FN de se "concentrer" sur cette "refondation".

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Montage de photos de Florian Philippot et Marine Le Pen, réalisé le 17 octobre 2016.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-