Hollande: les idées socialistes "ont besoin d'un parti fort pour les exprimer"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Hollande: les idées socialistes "ont besoin d'un parti fort pour les exprimer"

Publié le 06/09/2017 à 15:12 - Mise à jour à 15:15
© BERTRAND GUAY / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP

-A +A

François Hollande a estimé mercredi que les idées socialistes avaient "besoin d'un parti fort pour les exprimer", rappelant que lui-même n'avait pas l'intention de s'investir dans la reconstruction du PS.

"C'est à une génération nouvelle, à ceux qui ont exercé aussi des responsabilités, y compris dans mon gouvernement, de faire en sorte que l'idée socialiste puisse être portée", a déclaré l'ancien président, en marge d'un déplacement à la Station F (Paris XIIIe), où sont hébergés les bureaux de sa fondation "La France s'engage".

"Moi, j'ai longtemps été à la tête de ce parti, je n'entends pas y revenir, mais je pense que cette idée socialiste, la justice, l'égalité, la redistribution, la création de richesse, l'amélioration de la vie, toutes ces idées ont besoin d'un parti fort pour les exprimer", a-t-il fait valoir.

Interrogé sur l'actualité politique, M. Hollande s'est gardé de tout commentaire.

"Lorsque je considèrerai qu'il y a des commentaires à faire ou des leçons à tirer, ou des propositions à faire, je prendrai la parole, mais ce sera à un moment qui devra être particulièrement bien choisi (...) et où je pourrai m'exprimer longuement. Pour l'instant ce que je pense, je ne vous le dis pas", a-t-il expliqué.

Une réserve contrastant avec ses prises de position cet été, pour défendre son bilan ou mettre en garde son successeur.

"J'ai considéré que pendant un temps il fallait être en retenue. Qu'il fallait aussi pouvoir dire ce qui avait été fait durant les cinq ans où j'ai été président et, comme la croissance est là et que les créations d'emploi sont nombreuses, je voulais bien préciser que les choix qui avaient été faits -Emmanuel Macron était d'ailleurs à ce moment là dans le gouvernement- avait été finalement fructueux, même s'il y a encore beaucoup à faire", a-t-il expliqué.

Interrogé sur la réforme du code du travail, M. Hollande a toutefois noté la nécessité d'un "équilibre". "Les entreprises on en a besoin, on a besoin qu'elles créent de la richesse, qu'elles créent de l'emploi. Mais ça doit se faire dans un cadre équilibré, c'est ainsi que j'analyserai le moment venu les ordonnances", a-t-il glissé.

Auteur(s): Par AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'ancien président François Hollande à Paris, le 6 septembre 2017

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-