Julien Aubert (LR) prêt à débattre avec le RN, pas à s'allier avec lui

Julien Aubert (LR) prêt à débattre avec le RN, pas à s'allier avec lui

Publié le 02/10/2018 à 09:12 - Mise à jour à 09:14
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Le secrétaire général adjoint des Républicains, Julien Aubert, est prêt à débattre avec des membres du Rassemblement national (ex-FN) mais il exclut toute alliance car "le projet de société n’est pas le même".

"En démocratie, il faut débattre pour confronter ses points de vue", a déclaré sur RFI le député du Vaucluse qui assure qu'il pourrait inviter des membres du RN aux journées de son mouvement Oser la France "si c'est pour confronter des points de vue".

"Il faut se regarder les yeux dans les yeux et expliquer quelles sont nos divergences", plutôt que "les mettre en bout de table", a-t-il ajouté.

"Si parler, ça veut dire s'allier, alors la réponse est non, car ma conviction fondamentale est que le projet de société n'est pas le même", a cependant souligné le dirigeant de LR, en précisant: "Le diagnostic que nous faisons peut parfois se superposer mais les solutions que nous apportons sont foncièrement différentes".

"Il y aura toujours des différences entre ceux qui combattent une république multiculturelle, comme moi, et ceux qui combattent une république multi-éthnique, ce qui n'est pas exactement la même chose", a-t-il insisté.

"Redevenons la droite et vous verrez que le FN n'aura pas besoin de nous menacer, a lancé le député du Vaucluse, qui estime que "nous sommes faibles" parce que "nous avons abandonné nos thématiques" et que "le FN s'est engouffré dans un certain nombre de domaines laissés vacant par le défunt RPR".

"Le FN rassemble aussi des gens qui étaient autrefois chez nous", au RPR des années 1980 et 1990, des "gens de bonne foi" qui n'ont "rien à faire dans un parti qui est issu de l'extrême droite", a encore souligné Julien Aubert.

Un sénateur LR, Sébastien Meurant, a appelé à ce que son parti "parle sans a priori" avec les autres partis de droite, notamment le Rassemblement national (ex-FN), dans un entretien donné au magazine L'Incorrect paru mardi.

La parole du parlementaire, la seconde après celle de l'ex-ministre Thierry Mariani à appeler à des passerelles entre Les Républicains et le Rassemblement national, est "isolée" chez Les Républicains, ont toutefois assuré lundi deux porte-parole du parti, Lydia Guirous et Geoffroy Didier.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Julien Aubert, photo du 26 septembre 2017

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-