Lancement officiel d'"Agir", nouveau parti à droite initié par des "Constructifs" pro-Macron

Lancement officiel d'"Agir", nouveau parti à droite initié par des "Constructifs" pro-Macron

Publié le 26/11/2017 à 14:36 - Mise à jour à 15:55
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Une vingtaine d'élus "Constructifs" ont officiellement lancé dimanche, sous la houlette du député Franck Riester (ex-LR), un nouveau parti de droite, "Agir", qui se veut une alternative à LR et sa ligne "identitaire, eurosceptique et ultra-conservatrice".

Dans une tribune fondatrice rendue publique par Le Figaro et dont l'AFP a obtenu copie, Agir entend "faire de ce quinquennat une réussite pour la France" en soutenant "les réformes engagées dans de nombreux domaines par l'actuel gouvernement mené par un Premier ministre issu de la droite", Edouard Philippe.

"Pour autant, nous sommes libres", font valoir les 19 membres fondateurs et "nous serons force de propositions pour défendre les idées libérales, sociales, européennes, humanistes et réformistes de la droite et du centre". "Nous saurons nous opposer chaque fois que cela sera nécessaire", assurent-ils.

Sans citer Laurent Wauquiez, qui devrait être élu le 10 décembre président du parti Les Républicains, ils disent "refuser de voir la droite s'enfermer dans une ligne identitaire, autoritaire, eurosceptique et ultra-conservatrice" et veulent "s'opposer à tout rapprochement avec le Front national".

Parmi ces membres fondateurs figurent la sénatrice juppéiste Fabienne Keller, la députée Agnès Firmin-Le Bodo -qui a hérité de la circonscription du Premier ministre Edouard Philippe-, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy Frédéric Lefebvre, l'eurodéputée et ex-ministre de Jacques Chirac Tokia Saïfi, Vincent Ledoux, qui a succédé à Gérald Darmanin comme député de la 10e circonscription du Nord, le sénateur et ancien ministre Claude Malhuret et les députés Pierre-Yves Bournazel et Laure de la Raudière.

En revanche, le député Thierry Solère, initiateur en juin du groupe "Constructifs" à l'Assemblée nationale avec Franck Riester, et les ministres Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu, tout récemment exclus de LR, ont refusé de se joindre à eux, préférant adhérer à La République en marche, comme ils l'ont annoncé dimanche dans le JDD. Bruno Le Maire avait lui quitté LR pour le parti présidentiel dès après la présidentielle.

"Pourquoi je n'ai pas fait le choix de créer une autre formation politique (et de rejoindre Agir) ? Parce que, quand on a travaillé à l'ADN de ce que serait cette formation politique, on s'est rendu compte que c'était tout à fait l'ADN" de LREM, s'est justifié dimanche sur BFMTV Thierry Solère en mettant en avant une "logique d'efficacité".

La députée Marine Brenier, membre du groupe "Constructifs" et proche de Christian Estrosi, n'a pas non plus rejoint Agir. Le maire de Nice, sur bien des points macron-compatible, a choisi pour l'heure de rester à LR.

Les statuts d'Agir devraient être débattus par les membres fondateurs le 5 décembre et la direction du parti devrait être collégiale.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une vingtaine d'élus "Constructifs" ont officiellement lancé dimanche, sous la houlette du député Franck Riester (ex-LR), un nouveau parti de droite, "Agir", qui se veut une alternative à LR et sa ligne "identitaire, eurosceptique et ultra-conservatrice".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-