Le NPA dénonce le "basculement vers un système de santé dominé par les assurances"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le NPA dénonce le "basculement vers un système de santé dominé par les assurances"

Publié le 14/06/2018 à 07:52 - Mise à jour à 08:06
© FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) a critiqué le "basculement vers un système de santé dominé par les assurances", après les promesses d'Emmanuel Macron à la Mutualité sur le "reste à charge zéro".

"Qui va régler la note?", s'est interrogée la formation de Philippe Poutou dans un communiqué mercredi soir, alors que le président s'est engagé à mettre en place d'ici 2021 le remboursement intégral d'une partie des lunettes, prothèses auditives et audioprothèses, conformément à une promesse de campagne.

"La mise à contribution très limitée de la Sécurité sociale n’a pour but que de faire accepter la mesure, mais c’est bien l’accélération du basculement vers un système de santé dominé par les assurances qu’organise le +reste à charge zéro+ voulu par Macron", peut-on lire dans le communiqué.

Le NPA, selon qui "+le reste à charge zéro+ (...) de tous les soins et prothèses est une nécessité, a demandé qu'il soit "assumé à 100% par la Sécurité sociale, elle-même exclusivement financée par des cotisations sociales versées par les employeurs et non par la CSG".

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Philippe Poutou, tête de file du NPA, Philippe Poutou, lors de la campagne présidentielle 2017

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-