Mélenchon "en totale opposition" avec les Indigènes de la République

Mélenchon "en totale opposition" avec les Indigènes de la République

Publié le 09/11/2017 à 13:52 - Mise à jour à 13:55
© Angelos Tzortzinis / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Jean-Luc Mélenchon a "confirmé" être "en totale opposition avec le PIR (Parti des indigènes de la République, NDLR) depuis son origine" après avoir été interpellé lundi par le nouveau président de la Licra sur le sujet.

"Je ne crois pas que l'action de cette organisation et de sa principale porte-parole participe à la lutte contre le racisme et pour l'égalité entre les êtres humains", a écrit Jean-Luc Mélenchon à Mario Stasi, président de la Licra (Ligue internationale de lutte contre le racisme et l'antisémitisme), dans une lettre relayée mercredi dans la soirée sur la page Facebook de l'association.

Le chef de file des Insoumis avait adressé sa réponse à la Licra dès lundi, après avoir pris connaissance de l'interpellation de Mario Stasi, mais la Licra l'a publiée deux jours après.

Au cœur de la polémique, Danièle Obono, députée de La France insoumise, qui a déclaré sur Radio J dimanche "respect(er) la militante antiraciste" Houria Bouteldja, porte-parole du PIR, même si elle "n'est pas d'accord" avec tout ce que dit cette "camarade".

Dans un courrier dont l'AFP s'est procuré une copie, M. Stasi exprimait à Jean-Luc Mélenchon sa "plus grande inquiétude face à un tel relativisme qui conduit, par la voix d'une élue de la République, à banaliser le racisme, l'antisémitisme et l'homophobie".

Interrogée sur le fait de savoir si les propos de Mme Bouteldja - qui affirmait en mars 2015 que "les juifs sont les boucliers, les tirailleurs de la politique impérialiste française et de sa politique islamophobe" - étaient des propos "racistes" ou "antiracistes", Mme Obono avait répondu: "je ne sais pas".

Pour Jean-Luc Mélenchon, la phrase de Mme Bouteldja "est une déclaration antisémite avérée".

"Je condamne une telle déclaration comme je condamnerai tout ce qui attribue à un groupe humain un choix politique du seul fait de son appartenance religieuse ou ethnique supposée. Cette sorte d'assignation est à mes yeux caractéristique du racisme", a-t-il dénoncé dans sa réponse.

"Dans le cas particulier du racisme antisémite, elle renvoie à une longue tradition meurtrière dont il faut toujours craindre les résurgences et tout faire contre ce qui y concourt", a-t-il insisté.

Suscitant une vague de réactions, jusque dans son parti, Danièle Obono avait déjà publié sur Facebook lundi un texte de "mise au point", en se disant "de profond désaccord avec les thèses" du PIR.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean-Luc Melenchon lors d'une conférence de presse à Athènes le 27 octobre 2017

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-