Mélenchon: "La galère commence maintenant" pour Macron, qui "a mangé son pain blanc"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Mélenchon: "La galère commence maintenant" pour Macron, qui "a mangé son pain blanc"

Publié le 26/11/2017 à 21:49 - Mise à jour à 21:50
© Thierry Zoccolan / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP

-A +A

Le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon a estimé dimanche que "la galère commence maintenant" pour le président Emmanuel Macron, qui a, selon lui, "mangé son pain blanc" et dont les mesures "n'impriment pas".

"Je pense que ce que fait Macron n'imprime pas, que Macron n'a pas de base sociale pour sa majorité et qu'il a mangé son pain blanc", a déclaré le député des Bouches-du-Rhône à la presse, en marge de la 3e Convention du mouvement qu'il a créé, La France insoumise (LFI), à Clermont-Ferrand.

"C'est maintenant que les gens vont être confrontés aux conséquences de sa politique, c'est maintenant qu'ils vont voir les services publics se fermer et ainsi de suite", a-t-il poursuivi, ajoutant: "Par conséquent, la galère, elle commence pour lui maintenant, elle s'arrête pour moi maintenant".

M. Mélenchon a reproché au chef de l'Etat de tout faire "dans l'instant", "dans le superficiel".

"Il a repris les techniques de (Nicolas) Sarkozy parce que le vrai inventeur, c'est Sarkozy", président de la République entre 2007 et 2012. "Il y avait deux trucs par jour, personne n'arrivait à suivre, ni les journalistes, ni l'opposition", a-t-il décrit.

Dans ce cadre, il a invité à "ne pas sous-estimer" l'entrée du député socialiste Olivier Dussopt au gouvernement vendredi.

"Dussopt faisait partie des gens qui s'étaient abstenus sur la confiance (au gouvernement) mais qui avaient voté contre la loi de Finances et contre la loi de financement de la Sécurité sociale", a-t-il rappelé, évoquant "une véritable déflagration".

"Ca veut dire que, quand vous parlez à l'un d'entre eux, on ne sait pas qui c'est, ça peut être un qui est en train de voter contre et qui, le lendemain, se retrouve au gouvernement", a-t-il observé à propos du groupe "Nouvelle Gauche" composé d'une trentaine de socialistes à l'Assemblée nationale.

"Au-delà du sarcasme qu'il mérite largement, c'est le côté angoissant d'une formation politique dont les gens ne vous disent pas qui ils sont vraiment", a estimé M. Mélenchon.

Auteur(s): Par AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Jean-Luc Mélenchon, de la France insoumise (LFI), lors de la Convention nationale du mouvement à Cournon d’Auvergne, le 25 novembre 2017

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-