Quand Besancenot (NPA) pousse la "chansonnette" dans un rap anti-Macron

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Quand Besancenot (NPA) pousse la "chansonnette" dans un rap anti-Macron

Publié le 10/09/2018 à 18:21 - Mise à jour à 18:32
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

"Les uns contre les autres il nous dresse, nous stigmatise, nous oppresse, en victimes voudrait qu'on pose, s'attaque aux effets, jamais aux causes"...: pour sa "rentrée militante", Olivier Besancenot (NPA) s'est adonné à la "chansonnette" avec un rap anti-Macron.

Dans ce qu'il présente comme une "petite chansonnette" baptisée "Diviser pour mieux régner!", publiée au cours du week-end sur ses comptes Twitter et Instagram, l'ancien candidat à la présidentielle en 2002 et 2007 rappe sur un fond de musique électronique alors que des images du chef de l'Etat apparaissent notamment à l'écran, entre des photographies de manifestations ou des images du dessin animé Pinocchio.

"Et tu voudrais qu'on reste tranquilles après tout ça (...) tu voudrais qu'on reste dociles après tout ça, tout ça, le carnage de tes lois", poursuit la chanson, dans l'extrait diffusé par le militant anticapitaliste, qui s'était déjà invité sur un interlude de l'album "Egomaniac" de JoeyStarr en 2011.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Olivier Besancenot (NPA) prenant la parole lors d'une manifestation le 12 février 2018 à Paris.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-