Un ex-chef du Ku Klux Klan apporte son soutien à Marine Le Pen

Un ex-chef du Ku Klux Klan apporte son soutien à Marine Le Pen

Publié le 23/02/2017 à 15:33 - Mise à jour à 15:49
© BORIS HORVAT / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Un ancien dirigeant de l'organisation raciste américaine Ku Klux Klan (KKK) a apporté son soutien à la candidate d'extrême droite à la présidentielle française Marine Le Pen, en rendant notamment hommage à son père Jean-Marie Le Pen.

"Son père est un grand homme, un vrai patriote. Il a élevé une femme intelligente et forte qui sait comment faire de la politique au XXIe siècle", a écrit mercredi sur Twitter David Duke, ancien chef du KKK, un mouvement vieux de 150 ans qui défend la suprématie de la race blanche et est devenu synonyme de lynchages et d'assassinats.

David Duke, 66 ans, candidat malheureux à divers postes politiques dans les années 1980 et 1990 et qui siégea trois ans à l'assemblée locale de Louisiane de 1989 à 1992, avait appelé à voter pour Donald Trump à l'élection présidentielle américaine.

Mais le candidat républicain à la Maison Blanche avait tardé à désavouer ce soutien.

Le milliardaire avait d'abord prétendu début 2016 ne pas savoir qui était David Duke, avant que son équipe ne finisse fin août par rejeter toute association avec cet ancien chef du KKK.

Marine Le Pen de son côté avait évincé en août 2015 son père du Front national qu'elle dirige, après des propos négationnistes tenus par celui-ci. Jean-Marie Le Pen avait notamment affirmé en avril 2015 que les chambres à gaz étaient un "point de détail de la guerre".

Selon les derniers sondages, Mme Le Pen arriverait en tête au premier tour de l'élection présidentielle française, prévue fin avril.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des affiches électorales de la candidate FN à la présidentielle Marine Le Pen, le 22 février 2017 à Marseille

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-