Manuel Valls approuve la proposition d'Alain Juppé sur les élections européennes de 2019

Manuel Valls approuve la proposition d'Alain Juppé sur les élections européennes de 2019

Publié le 13/11/2017 à 11:35 - Mise à jour à 13:00
© PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

L'ancien Premier ministre Manuel Valls a approuvé lundi l'idée d'Alain Juppé de former un "grand mouvement central" en vue des européennes de 2019, jugeant que ce serait "absurde" que les pro-européens ne se rassemblent pas pour ces élections.

"Cette élection doit en effet -ce serait absurde que ce ne soit pas le cas- rassembler tous les pro-européens", a affirmé M. Valls sur Cnews.

"Je n'oublie pas qu'au premier tour de l'élection présidentielle (...) les antieuropéens (...) ont fait pratiquement 50% des voix, si vous additionnez de manière un peu artificielle (Marine) Le Pen, (Nicolas) Dupont-Aignan, Jean-Luc Mélenchon", a souligné le député apparenté LREM.

"Il y a des clivages nouveaux dans notre vie politique, qui dépassent parfois le clivage droite-gauche, pas toujours (...) il y a en effet ce clivage entre ceux qui veulent construire l'Europe et ceux qui veulent la défaire. Il serait tout de même paradoxal que ceux qui veulent construire l'Europe ne puissent pas se retrouver d'une manière ou d'une autre ensemble", a-t-il ajouté.

M. Valls a souligné que ces élections seraient "importantes pour l'avenir de l'Union, qui est en crise avec le Brexit, avec la menace terroriste, le défi des réfugiés, l'égoïsme d'un certain nombre de gouvernements, la crise catalane. Donc il faut y penser d'ores et déjà".

"L'Europe doit connaître un deuxième souffle, une nouvelle étape, une dynamique notamment à travers les initiatives qui devront être prises par la France et l'Allemagne, et le discours il y a quelques semaines d'Emmanuel Macron (à la Sorbonne, NDLR) indiquait (...) le chemin", a-t-il jugé.

M. Juppé a tendu vendredi la main à Emmanuel Macron pour les élections européennes, en prônant un "grand mouvement central" avec le chef de l'Etat, avant de préciser lundi qu'il n'avait "jamais parlé de la constitution de listes" communes avec LREM à ces élections.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Manuel Valls approuve la position d'Alain Juppé sur les élections européennes qui se tiendront en 2019.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-