Amérique latine: l'extrême pauvreté progresse à nouveau

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Amérique latine: l'extrême pauvreté progresse à nouveau

Publié le 15/01/2019 à 22:20 - Mise à jour à 23:04
© Pedro PARDO / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par Paulina ABRAMOVICH - Santiago du Chili (AFP)

-A +A

L'extrême pauvreté a connu une recrudescence en 2017 en Amérique latine, touchant plus de 10% de la population, taux le plus élevé depuis neuf ans, selon un rapport publié mardi par la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (Cepalc).

"La proportion de personnes en situation d'extrême pauvreté continue d'augmenter, poursuivant la tendance observée en 2015", a indiqué la commission régionale lors de la présentation de son rapport annuel "Panorama social de l'Amérique latine".

L'extrême pauvreté touchait 10,2% en 2017 (contre 9,9% en 2016) soit 62 millions de personnes. Le taux de pauvreté restait stable, touchant 30,2% de la population, soit 184 millions de personnes.

"Alors que la région a fait d'importants progrès entre la décennie passée et le milieu de l'actuelle, depuis 2015 des reculs ont été enregistrés, en particulier en matière d'extrême pauvreté", a souligné Alicia Barcenas, secrétaire exécutive de la Cepalc, lors d'une conférence de presse.

Selon les prévisions de la Cepalc, un organisme des Nations Unies qui a son siège à Santiago, la pauvreté devrait légèrement baisser en 2018, touchant 29,6% de la population, soit 182 millions de personnes, alors que l'extrême pauvreté restera stable à 10,2%.

La Cepalc considère que les personnes en situation d'"extrême pauvreté" sont celles qui n'ont pas les moyens de s'acheter les aliments de base.

Le rapport de l'organisme onusien souligne toutefois une réduction des inégalités en Amérique latine depuis le début des années 2000, en raison notamment du rôle "important" des systèmes de protection sociale ces dernières années pour contenir les inégalités dans la redistribution des richesses.

Cependant "l'Amérique latine et les Caraïbes restent la région la plus inégalitaire au monde, avec des niveaux de pauvreté toujours significatifs, et d'importantes franges de la population qui, si elles se sont hissées au-dessus des niveaux de pauvreté et d'extrême pauvreté, restent vulnérables aux variations économiques", selon le rapport.

Auteur(s): Par Paulina ABRAMOVICH - Santiago du Chili (AFP)


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un migrant dans un refuge à Tijuana, le 29 novembre 2018 au Mexique

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-