Australie: des tirelires jugées sexistes rebaptisées

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Australie: des tirelires jugées sexistes rebaptisées

Publié le 11/07/2018 à 11:12 - Mise à jour à 11:52
© JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Sydney
-A +A

Le Royal Australian Mint, qui frappe les pièces de monnaie australiennes, a été contraint de rebaptiser des tirelires dites "Maman" et Papa", jugés sexistes sur les réseaux sociaux.

Des photos de la tirelire "Papa", vendue sept dollars australiens (4,5 euros) par le magasin de l'hôtel de la monnaie, et de la tirelire "Maman", plus petite et moins chère, affichée à cinq dollars australiens, ont été publiées récemment sur les réseaux sociaux.

Elles étaient accompagnées d'une mention suggérant que les deux tirelires en forme de cochon faisaient la promotion de "l'inégalité salariale entre les sexes".

Sur le site Reddit, des débats féroces ont opposé ceux qui accusaient les tirelires de renforcer les stéréotypes de genre, d'autres tournant les discussions en dérision.

En conséquence, l'Australien Mint a annoncé mercredi avoir changé le nom des objets du délit en "grande", "moyenne" et "petite", cette dernière étant une tirelire initialement appelée "Bébé".

"Les tirelires ont été rebaptisées car le Royal Australian Mint ne souhaite pas causer d'offense", a dit un porte-parole à l'AFP. "Les termes +Maman+, +Papa+ et +Bébé+ faisaient référence à la taille des tirelires et ne représentaient pas un commentaire sur l'inégalité entre les sexes".

Auteur(s): Par AFP - Sydney

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Royal Australian Mint a été contraint de rebaptiser des tirelires jugées sexistes sur les réseaux sociaux

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-