Comment s'occuper d'un enfant autiste? Des vidéos qui dédramatisent

Comment s'occuper d'un enfant autiste? Des vidéos qui dédramatisent

Publié le 01/04/2018 à 09:16 - Mise à jour à 11:10
© JOEL ROBINE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Comment faire ses courses avec un enfant autiste? Comment lui donner l'habitude de ranger? Des vidéos donnent des pistes pour dédramatiser ce handicap qui touche 1% des enfants.

Lundi est la Journée mondiale de l'autisme, ensemble de troubles de développement du système nerveux qui touche en France 100.000 jeunes de moins de 20 ans et près de 600.000 adultes, selon les estimations des pouvoirs publics.

Sur deuxminutespour.org, une association d'aide face à ce handicap, Joker, a mis en ligne une quarantaine de vidéos pratiques.

"Le projet à terme, c'est 200 vidéos pédagogiques, quand nous aurons terminé dans les trois années à venir", dit l'orthophoniste spécialisée Priscilla Werba.

"On est tous amenés à être en contact un jour ou l'autre avec l'autisme. En apportant ces infos très concrètes, on espère lever l'appréhension. Car quand on connaît ces enfants, qu'on les comprend, ce n'est pas aussi dur que ça n'y paraît", ajoute-t-elle.

Par exemple, dans la vidéo "Aller au restaurant avec Tim", on apprend que dans ce genre d'environnement stressant, il peut être utile d'apporter un casque antibruit.

Dans "Confier Emy à notre entourage", il est conseillé de glisser dans son sac un carnet avec "ce qu'elle aime manger, ses jeux préférés, mais aussi les trucs et astuces sur son rythme, ses particularités sensorielles, ses habitudes ou bizarreries, bref, tout ce qui peut aider".

L'origine de l'autisme n'est pas connue, son traitement non plus, et la maladie nécessite une prise en charge adaptée dont sont loin de bénéficier tous les enfants atteints.

D'après l'association Autisme France, "60% des enfants et 90% des adultes" touchés n'ont pas été correctement diagnostiqués.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un enfant autiste s'exerce à lire et à parler, aidé par une orthophoniste dans un institut médico-éducatif à Paris

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-