Deux fils d'"El Chapo" inculpés de trafic de drogue aux Etats-Unis

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Deux fils d'"El Chapo" inculpés de trafic de drogue aux Etats-Unis

Publié le 22/02/2019 à 01:10 - Mise à jour à 01:12
© HO / Mexican Interior Ministry/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - New York

-A +A

Deux des fils du narcotrafiquant Joaquin Guzman, alias "El Chapo", qui sont actuellement libres au Mexique, ont été inculpés jeudi de trafic de drogue par la justice américaine, quelques jours après la fin du procès de leur père à New York.

Joaquin Guzman Lopez, alias "El Guero" (le blond), et Ovidio Guzman Lopez, surnommé "El Raton" (la souris), sont accusés d'avoir participé à l'acheminement aux Etats-Unis, depuis le Mexique, de cocaïne, de méthamphétamine et de cannabis, selon l'acte d'accusation dévoilé jeudi.

Le document, publié par le ministère américain de la Justice, était prêt depuis avril 2018 mais avait été placé sous scellé, à la demande des autorités américaines, "pour protéger la sécurité des témoins", selon elles, "et ne pas risquer de gêner l'enquête".

Le seul chef d'accusation retenu contre eux est passible de la réclusion criminelle à perpétuité.

Les deux fils sont considérés comme membres actifs du cartel de Sinaloa, co-fondé par "El Chapo" lui-même, et se trouvent actuellement au Mexique.

Deux autres fils du narcotrafiquant mexicain, Ivan Archivaldo Guzman Salazar et Jesus Alfredo Guzman Salazar, feraient partie de la hiérarchie de l'organisation, selon la justice américaine.

A l'issue de trois mois de procès, "El Chapo" a été reconnu coupable, le 13 février, des 10 chefs d'accusation retenus contre lui, notamment le principal, selon lequel il avait co-dirigé le cartel de Sinaloa, entre 1989 et 2014.

Joaquin Guzman, 61 ans, est passible de la réclusion à perpétuité et connaîtra sa peine le 25 juin. Ses avocats ont déjà annoncé leur intention de faire appel.

Le procès a permis une plongée dans l'organisation tentaculaire, responsable de l'acheminement aux Etats-Unis de centaines de tonnes de cocaïne et d'autres drogues.

Auteur(s): Par AFP - New York


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Joaquin Guzman, alias "El Chapo", lors de son extradition, en janvier 2017

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-