Elle met le feu au chien de son compagnon: un an de prison ferme

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Elle met le feu au chien de son compagnon: un an de prison ferme

Publié le 10/09/2018 à 17:45 - Mise à jour à 18:08
© HECTOR RETAMAL / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Mâcon

-A +A

Une éleveuse de chiens de 38 ans a été condamnée lundi par le tribunal correctionnel de Chalon-sur-Saône à deux ans d'emprisonnement, dont un ferme, pour avoir aspergé d'alcool à brûler et mis le feu au berger allemand de son compagnon, a-t-on appris de sources concordantes.

"Nous sommes très satisfaits, le tribunal a donné le maximum de la peine prévue par le code civil, à savoir deux ans de prison", a déclaré à l'AFP l'avocate du compagnon, Me Isabelle Terrin, qualifiant la décision de "victoire pour la cause animale".

Le tribunal est allé au delà des demandes du parquet, qui avait requis dix-huit mois d'emprisonnement, dont la moitié avec sursis.

Le chien, nommé Fudji, avait succombé à ses blessures après une dizaine de jours.

La prévenue, reconnue coupable de "cruauté et acte de barbarie envers un animal", est également condamnée à une obligation de soins pendant un an et à une interdiction de détenir et de s'occuper d'animaux pendant 5 ans.

Elle devra verser 1.500 euros au propriétaire du chien et un euro de dommages et intérêts aux onze associations de défense et de protection des animaux qui s'étaient portées parties civiles. La peine est assortie d'une mise à l'épreuve de deux ans.

Les faits s'étaient déroulés le 10 août à Sagy (Saône-et-Loire). L'animal avait été retrouvé brûlé dans un champ voisin du domicile du couple. Lors du procès, la prévenue, très émue, avait regretté son geste qu'elle a elle-même qualifié d'"impardonnable".

Elle avait expliqué avoir développé une phobie envers ce chien qui se montrait "toujours agressif avec elle. Je voulais qu'il parte". "J'ai eu un coup de folie, un ras le bol", avait-elle ajouté, affirmant avoir été mordue plusieurs fois, ce que conteste son ex-conjoint.

"C'est un acte atroce, horrible qui n'est pas contesté par ma cliente", avait plaidé son avocate Anne-Charlotte Charrier, mais "il faut prendre en compte (sa) personnalité fragilisée". Cette dernière a fait une tentative de suicide l'an dernier et est suivie par un psychologue.

Elle a par ailleurs reçu des menaces et des insultes après la mort du berger allemand.

Cette affaire a fortement mobilisé les défenseurs des animaux. Le 3 septembre, ils étaient environ 200 réunis devant le palais de justice pour militer contre la maltraitance animale.

Auteur(s): Par AFP - Mâcon


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une éleveuse de chiens a été condamnée à un an ferme pour avoir aspergé d'alcool à brûler et mis le feu au berger allemand de son compagnon

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-