Indonésie: une femme en prison après s'être plainte du bruit de la mosquée

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Indonésie: une femme en prison après s'être plainte du bruit de la mosquée

Publié le 21/08/2018 à 14:38 - Mise à jour à 17:14
© BAY ISMOYO / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Medan

-A +A

Une femme indonésienne a été condamnée mardi à 18 mois de prison après s'être plainte du bruit de la mosquée de son quartier au moment de l'appel à la prière, dernière condamnation en date en vertu d'une loi controversée sur le blasphème.

Meiliana, bouddhiste d'origine chinoise habitant dans ce pays à majorité musulmane, a été reconnue coupable d'insulte à l'Islam pour avoir demandé à la mosquée locale de baisser le volume des haut-parleurs diffusant l'appel à la prière car ceux-ci étaient trop bruyants et "faisaient mal" à ses oreilles.

Le tribunal de la ville de Medan, sur l'île de Sumatra, a estimé que les commentaires de celle-ci il y a deux ans avaient déclenché des émeutes qui ont mené au pillage de plusieurs temples bouddhistes. Certaines personnes d'origine chinoise avaient alors fui la zone.

La défense a indiqué vouloir faire appel de la décision, et Amnesty International a exhorté les tribunaux de plus haute instance à annuler la décision.

"Condamner quelqu'un à 18 mois de prison pour quelque chose de si trivial est une flagrante démonstration de l'application de plus en plus arbitraire et répressive de la loi sur le blasphème", a estimé le directeur de la branche indonésienne de l'organisation non-gouvernementale, Usman Hamid, précisant que ce verdict est "une violation flagrante de la liberté d'expression".

Quelque 800.000 mosquées diffusent l'appel à la prière cinq fois par jour dans les plus grandes villes comme les plus petits villages de l'archipel, qui abrite la plus importante population de musulmans au monde.

Auteur(s): Par AFP - Medan


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une mosquée équipée de haut-parleurs à Jakarta, le 25 juin 2015

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-