La braderie de Lille "aura lieu" en 2017, affirme Aubry

La braderie de Lille "aura lieu" en 2017, affirme Aubry

Publié le 03/03/2017 à 20:01 - Mise à jour à 20:19
© DENIS CHARLET / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

La braderie de Lille, la plus grande brocante d'Europe qui avait été annulée en 2016 en raison de la menace terroriste, aura lieu en 2017, a annoncé vendredi la maire de Lille Martine Aubry.

La décision d'annuler la braderie de Lille en 2016, "m'a déchirée le cœur", mais "je ne regrette pas parce que je pense qu'il fallait le faire", a affirmé Mme Aubry lors d'une conférence de presse de près de deux heures, largement consacrée aux questions lilloises..

Cela a été "l'occasion pour nous de repenser la braderie qui était critiquée", certains estimant que c'était "devenu trop commerçant", qu'il n'y avait plus "l'esprit braderie", a-t-elle ajouté.

La braderie de Lille, qui est l'événement le plus populaire de la ville organisé chaque année le premier week-end de septembre, c'est "priorité aux commerçants de Lille et surtout aux riverains, aux habitants du périmètre de la braderie et bien évidemment aux antiquaires et aux brocanteurs, nous souhaitons ramener la braderie à cela", a indiqué la maire socialiste.

"On a travaillé en parallèle avec les services de l'Etat pour sécuriser au maximum avec des points d'entrées, qui seront contrôlés par la police (...) pour pouvoir faire une braderie dans les meilleures conditions possibles", a-t-elle ajouté.

En août 2016, peu après les attentats de Nice qui ont fait 86 morts, Martine Aubry avait annoncé l'annulation de la braderie en raison "des risques que nous n'arrivons pas à réduire". Pour la remplacer, la ville avait organisé un programme de festivités les 3, 4 et 5 septembre.

La manifestation avait attiré près de 2,5 millions de visiteurs en 2015.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La maire de Lille Martine Aubry, le 5 décembre 2016 à Lille.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-