La population de votre commune a-t-elle augmenté ou diminué?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

La population de votre commune a-t-elle augmenté ou diminué?

Publié le 14/01/2020 à 16:13 - Mise à jour à 16:16
DR
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
La région Occitanie connaît une décennie de forte croissance démographique, la mortalité en Bourgogne Franche-Comté est plus élevée qu’au niveau national, et toujours selon l'Insee, la Bretagne devrait accueillir 400 000 habitants supplémentaires d’ici 2040. Et dans votre ville, comment cela se passe? 
 
Selon le dernier recensement de l'Insee nous étions 66,83 millions d’habitants en France en 2017. Mais peut-être êtes-vous plus intéressés par la population de votre commune et des villes alentours? Pour la connaître, on peut se rendre sur le site de l’Insee et rechercher les données qui vous intéressent sur une page dédiée – attention, le code Insee des communes ne correspond pas au code postal. 
 
 
Comprendre les résultats
 
On découvrira  ainsi quelle est précisément la «population légale millésimée 2017» de sa commune. Elle englobe la population municipale, c’est à dire les personnes qui y ont leur résidence habituelle (y compris si elle est mobile), et la population comptée à part, les personnes domiciliées ailleurs mais qui conservent un lien de résidence avec la commune. Ce peut par exemple être des étudiants dont les parents habitent la commune ou bien des personnes installées en maison de retraite. 
 
Nouvelle campagne en 2020
 
Le recensement de la population française ne s’arrête en fait jamais. Chaque année, un cinquième des communes de moins de 10 000 habitants est concerné par une campagne exhaustive de recensement. L’édition 2020 débute dans deux jours, le 16 janvier. 
 
Pour savoir si sacommune est concernée, on peut se  rendre sur le site Le Recensement et moi. Et si tel est le cas, penser à demander sa carte d’accréditation Insee à l’agent qui se présentera devant la porte: des alertes aux faux recenseurs et des appels à la vigilance ont déjà été lancés par la police et la gendarmerie. 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Certaines villes se vident, d'autres grossissent, comme celles du bord de mer.

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-