Le nom de Simone Veil détourné sur internet par un mouvement anti-avortement

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le nom de Simone Veil détourné sur internet par un mouvement anti-avortement

Publié le 05/07/2017 à 17:54 - Mise à jour à 19:20
© LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP

-A +A

Un site internet au nom de Simone Veil renvoyait mercredi à un "webdocumentaire" promettant "la vérité" sur la dépénalisation de l'avortement, coup de com' d'un mouvement anti-IVG qui suscitait des critiques, notamment sur les réseaux sociaux.

Au moment même où un hommage national était rendu à cette figure de la vie politique française récemment décédée, qui fit voter la loi sur la légalisation de l'interruption volontaire de grossesse (IVG) en 1974, le collectif Les Survivants, créateur d'autres sites anti-IVG, publiait un webdocumentaire inspiré librement de la biographie de Simone Veil.

"Découvrez la vérité sur Simone Veil, celle d'une femme trahie dans ses intentions puisque sa loi n'existe plus tant elle a été modifiée et parce que la légalisation de l'avortement n'a pas amélioré la santé des femmes bien au contraire", est-il écrit sur la page d'ouverture de ce mini-site hébergé à l'adresse simoneveil.com.

Le détournement du nom de cette figure emblématique du combat pour l'émancipation des femmes, rescapée de la Shoah, a rapidement fait réagir.

"Quand les Survivants achètent le nom de domaine pour faire leur propagande. On continuera de se battre", a par exemple tweeté Fatima El Ouasdi, la fondatrice du mouvement féministe Politiqu'elles, à l'origine d'une pétition pour que l'ancienne ministre de la Santé entre au Panthéon.

Une porte-parole de l'association Osez le féminisme, Raphaëlle Rémy-Leleu, a également regretté sur Twitter "une nouvelle communication malsaine" et une "récupération" par "d'obscurantistes haineux et sans respect".

Selon le média Streetpress, le nom de domaine simoneveil.com a été acheté par ce collectif en septembre 2016.

Simone Veil est décédée vendredi à l'âge de 89 ans. Le président Emmanuel Macron a annoncé mercredi aux Invalides qu'elle reposerait avec son époux Antoine au Panthéon.

Auteur(s): Par AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un site internet au nom de Simone Veil renvoyait mercredi à un "webdocumentaire" promettant "la vérité" sur la dépénalisation de l'avortement, coup de com' d'un mouvement anti-IVG

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-