Les Canadiens ne fumeront pas plus de cannabis avec la légalisation (étude)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Les Canadiens ne fumeront pas plus de cannabis avec la légalisation (étude)

Publié le 09/08/2018 à 18:51 - Mise à jour le 10/08/2018 à 00:28
© JOSEPH EID / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Ottawa

-A +A

Plus de huit Canadiens sur dix n'ont pas l'intention d'essayer le cannabis ou d'augmenter leur consommation après la légalisation de cette drogue douce cet automne au Canada, indique jeudi une étude de l'institut national de la statistique.

Le Canada est en passe de devenir le 17 octobre le deuxième pays au monde à légaliser le cannabis à des fins récréatives, après l'Uruguay en décembre 2013.

Selon cette étude, 82% des plus de 5.000 Canadiens interrogés par l'institut ont déclaré "qu'ils ne seraient pas susceptibles d'essayer le cannabis ou d'augmenter leur consommation avec la légalisation".

Chez les Canadiens fumant déjà du cannabis, 28% ont dit qu'ils "seraient susceptibles d'augmenter leur consommation".

Plus inquiétant, l'enquête révèle par ailleurs qu'un consommateur de cannabis sur sept (14%) possédant un permis, a déjà conduit un véhicule dans les deux heures suivant sa consommation. Les hommes sont deux fois plus susceptibles de déclarer un tel comportement que les femmes.

De plus, 5% des personnes interrogées ont déclaré avoir été passagers de véhicules dont le conducteur avait consommé du cannabis moins de deux heures plus tôt.

L'institut a commencé à recueillir des données trimestrielles sur la consommation au Canada pour en mesurer les répercussions sociales et économiques.

Environ 4,6 millions de Canadiens, soit 16% de la population, ont déclaré avoir consommé du cannabis depuis le début de l'année, selon cette enquête auprès des personnes âgées de plus de 15 ans.

Plus d'hommes (19%) que de femmes (12%) consomment du cannabis et, de façon générale, la consommation "a tendance à diminuer avec l'âge", selon Statistique Canada.

Les fleurs et feuilles séchées sont le produit le plus populaire (86%), alors que les produits comestibles --qui ne deviendront légaux qu'en 2019-- ont la cote chez 32% des consommateurs, surtout les femmes.

Un quart des consommateurs ont déboursé jusqu'à 100 dollars canadiens (66 euros) pour se procurer du cannabis au deuxième trimestre, 21% jusqu'à 250 dollars et le même pourcentage plus de 250 dollars. Les autres, ceux qui ont indiqué n'avoir essayé le cannabis qu'une fois ou deux pendant le trimestre, n'ont rien payé.

Auteur(s): Par AFP - Ottawa


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les Canadiens ne fumeront pas plus de cannabis avec la légalisation selon une étude

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-