Les chats toujours plus nombreux dans les foyers français et "pucés"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Les chats toujours plus nombreux dans les foyers français et "pucés"

Publié le 07/03/2019 à 17:16 - Mise à jour à 17:18
© Vyacheslav OSELEDKO / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Les chats sont toujours plus nombreux dans les foyers français révèle jeudi la société qui gère le Fichier national d'identification des animaux carnivores domestiques (I-Cad), qui a enregistré 699.198 nouveaux petits félins portant des puces ou des tatouages en 2018, soit 7,61% de plus qu'il y a un an.

"On sait que les chats, identifiés ou non, sont de plus en plus nombreux dans les foyers français et préférés aux chiens, en milieu urbain", commente à l'AFP Chloée de la Simone, responsable de la communication pour l'I-Cad.

"Le public parisien et urbain est plus averti de la législation qui oblige l'identification d'un animal de compagnie et plus en phase avec le parcours médical de son animal", ajoute-t-elle.

"Leurs maîtres sont chaque année plus nombreux à les identifier. Depuis 5 ans, on note une augmentation de plus de 43% de chats pucés ou tatoués", dit-elle. C'est à Paris que les identifications de chats ont été le plus pratiquées en 2018, soit 41.076 bêtes.

Et les chats ont de plus en plus de "puces". L'utilisation de la puce électronique comme moyen d'identification des animaux a augmenté de 4,87% par rapport à 2017 au détriment du tatouage.

Parmi les facteurs qui jouent en sa défaveur, "le tatouage a tendance à s'altérer et à se modifier. Il est aussi considéré comme une souffrance par les professionnels animaliers. De plus, pour voyager à l'étranger, seule la puce électronique -de la taille d'un grain de riz, placée sous la peau et indolore- est valable", explique Chloée de la Simone.

Selon l'I-Cad, aujourd'hui la population des chats en France avoisine les 13 millions, alors que dans ses fichiers elle ne totalise que 7.114.417 greffiers. "Un chat sur deux n'est toujours pas identifié", regrette-t-elle.

Obligatoire en France, l'identification des animaux de compagnie poursuit cependant sa progression chez les particuliers et les professionnels. Le nombre total d'identifications pratiquées en France a progressé de 3,07% avec 1.448.232 identifications de chats, chiens et furets en 2018.

Enfin, la problématique majeure de l'identification des animaux "c'est la nécessité de mettre à jour les coordonnées du propriétaire, notamment en cas de perte de l'animal", alerte l'I-Cad.

En 2018, près de 52.000 chats ont été déclarés perdus et près de 45.000 chiens déclarés entrés en fourrières. "Seule l'identification peut permettre aux propriétaires de retrouver ou de récupérer leurs animaux dans ce type de situations", a conclu Chloée de la Simone.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Chat ragdoll, photo du 2 mars 2019

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-