Les écoliers texans devraient finalement entendre parler de Hillary Clinton

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Les écoliers texans devraient finalement entendre parler de Hillary Clinton

Publié le 15/11/2018 à 00:51 - Mise à jour à 00:52
© ANGELA WEISS / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Chicago
-A +A

Les élèves des écoles publiques au Texas devraient finalement étudier le parcours de Hillary Clinton, première femme candidate à la présidence des Etats-Unis investie par l'un des deux grands partis, ont rapporté des médias américains.

En septembre, les autorités éducatives du Texas, un Etat conservateur, avaient approuvé une mesure extrêmement controversée visant à supprimer du programme d'Histoire des figures comme l'ancienne candidate démocrate à l'élection de 2016 ou la militante, sourde et aveugle, Helen Keller.

Mardi, les membres élus du Bureau de l'éducation du Texas, une branche exécutive chargée de la gestion des politiques éducatives dans l'Etat, ont voté à 12 voix contre 2 pour renverser cette décision, affectant plus de cinq millions d'élèves, selon les médias.

Marty Rowley, membre républicain de cet organe, a expliqué au Texas Tribune avoir voté pour garder Hillary Clinton sur la liste des personnalités à étudier à la suite de "tonnes de commentaires publiques".

"Je ne suis évidemment pas d'accord avec sa politique", précise-t-il. "Je pense simplement qu'elle est considérée comme importante."

Pat Hardy, pour sa part, a voté contre, a rapporté le Dallas News.

"Je ne respecte pas la femme", tacle cette autre membre républicaine de l'institution.

Selon le Dallas News, le Bureau de l'éducation du Texas a également rejeté une tentative d'écarter la figure biblique de Moïse d'une liste le décrivant comme une personne "ayant influencé la fondation des Etats-Unis d'Amérique".

Un vote final pour adopter la totalité du programme est attendu vendredi.

Auteur(s): Par AFP - Chicago

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Hillary Clinton, le 1er juin 2017 à New York

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-