L'Espagne étudie l'autorisation de l'euthanasie

L'Espagne étudie l'autorisation de l'euthanasie

Publié le 10/05/2018 à 14:37 - Mise à jour à 14:58
© ALEJANDRO PAGNI / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Madrid

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

La chambre des députés à Madrid a accepté jeudi d'examiner un projet de loi autorisant l'euthanasie, une première en Espagne où le texte devrait cependant se heurter à une forte opposition.

C'est la première fois qu'un tel projet de loi franchit le premier obstacle de la procédure parlementaire, les précédents ayant été rejetés, a précisé à l'AFP une porte-parole de la chambre.

Les députés se sont prononcés à 173 voix, en majorité des partis de gauche, contre 135 essentiellement de droite, pour l'examen de ce projet né au Parlement régional de Catalogne. Les 32 élus du parti libéral Ciudadanos se sont abstenus.

Le projet de loi exempterait de responsabilité pénale celui qui "à la demande expresse et sans équivoque d'une personne qui souffrirait d'une maladie grave entraînant inévitablement la mort ou d'une pathologie incurable entraînant des souffrances physiques ou psychiques graves" provoque sa mort "en paix et sans douleur".

Actuellement, l'article 143 du Code pénal espagnol interdit l'assistance à une mort douce et les patients souffrant de maladies incurables n'ont pas d'autre choix que de refuser le traitement s'ils veulent mourir.

Mais d'après un sondage de l'institut Metroscopia en mars 2017, 84% des Espagnols se disent favorables à aider à mourir "sans douleur" les patients en phase terminale.

Le texte doit maintenant passer en commission et sera probablement fortement amendé s'il est finalement soumis au vote de la chambre.

Auteur(s): Par AFP - Madrid

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La chambre des députés à Madrid a accepté jeudi d'examiner un projet de loi autorisant l'euthanasie, une première en Espagne où le texte devrait cependant se heurter à une forte opposition.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-