Obama appelle à cultiver la démocratie et évoque le spectre des années 30

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Obama appelle à cultiver la démocratie et évoque le spectre des années 30

Publié le 09/12/2017 à 08:27 - Mise à jour à 08:30
© Martin BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP
-A +A

L'ancien président Barack Obama a mis en garde cette semaine les Américains contre toute complaisance, les appelant à cultiver la démocratie et évoquant le spectre de la montée du nazisme en Allemagne dans les années 1930.

"Nous devenons parfois complaisants en pensant que les choses vont continuer, automatiquement, or ce n'est pas le cas", a déclaré mardi l'ex-président lors d'une conférence à Chicago dont une vidéo a été diffusée vendredi par plusieurs médias.

"Nous devons nous occuper de ce jardin qu'est la démocratie sinon les choses peuvent s'écrouler assez rapidement. Et nous avons vu des sociétés dans lesquelles cela est arrivé", a-t-il poursuivi, évoquant "la fin des années 20 et les années 30".

"60 millions de personnes sont mortes et le monde a été plongé dans la chaos", a-t-il poursuivi, avant de livrer un conseil simple à son audience: "Soyez attentifs, et allez voter!".

Fidèle à une tradition de réserve observée par ses prédécesseurs, Barack Obama s'est montré plutôt discret depuis son départ de la Maison Blanche.

Se gardant de critiquer frontalement Donald Trump, sauf pour marquer son désaccord sur des sujets tels que l'immigration ou le climat, il insiste régulièrement sur la nécessité pour le camp démocrate de se mobiliser, s'organiser pour les prochaines échéances électorales. Et de se rendre aux urnes le jour J.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'ancien président des Etats-Unis, Barack Obama, le 2 décembre 2017 à Paris

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-