Accident d'avion en Chine: la deuxième boîte noire retrouvée

Auteur:
 
Par AFP - Pékin
Publié le 27 mars 2022 - 07:01
Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse)
Image
Sur le site de l'accident de l'avion de China Eastern prèss de Wuzhou, en Chine, le 24 mars 2022
Crédits
© Noel Celis / AFP/Archives
Sur le site de l'accident de l'avion de China Eastern prèss de Wuzhou, en Chine, le 24 mars 2022
© Noel Celis / AFP/Archives

Le second enregistreur de vol du Boeing 737-800 qui s'est écrasé en Chine avec 132 personnes à bord sans faire de survivant a été récupéré, a annoncé dimanche un média officiel.

L'avion, qui reliait les villes chinoises de Kunming (sud-ouest) et Canton (sud), s'était désintégré lundi sur une colline boisée de Wuzhou (sud), dans la province du Guangxi, après une chute de plusieurs kilomètres en quelques minutes.

Les causes de la catastrophe, qui a tué 123 passagers et neuf membres d'équipage, ne sont pas encore connues. Toutes les personnes à bord étaient de nationalité chinoise.

Un premier enregistreur de vol, qui contient les conversations dans le cockpit, avait été retrouvé mercredi et envoyé à Pékin pour y être décodé. Son analyse devrait encore prendre plusieurs jours.

"La deuxième boîte noire du vol China Eastern MU5735 a été retrouvée le 27 mars", a indiqué dimanche l'agence de presse Chine nouvelle, qui cite le centre de commandement des opérations de secours.

Cet enregistreur contient les données du vol comme la vitesse, l'altitude et le cap suivi.

Les deux boîtes noires de l'avion désormais récupérées, les enquêteurs devraient obtenir d'ici quelques jours ou semaines de premiers éléments de réponse sur les causes de l'accident.

Après avoir confirmé les identités de la quasi-totalité des victimes grâce à des tests ADN, l'administration chinoise de l'aviation civile (CAAC) a confirmé samedi soir que l'ensemble des personnes à bord de l'appareil étaient décédées.

Des centaines de pompiers, secouristes, médecins, enquêteurs, volontaires et responsables politiques restent mobilisés sur le lieu du drame pour récupérer les débris de l'avion, des restes humains et poursuivre l'enquête.