Après le Mont-Ventoux, la plaine des Maures ? Vers un 10e parc naturel régional en Paca

Auteur:
 
Par AFP - Marseille
Publié le 14 mai 2022 - 21:11
Mis à jour le 15 mai 2022 - 12:04
Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse)
Image
Le Mont Ventoux dans la brume lors d'une étape du Tour de France cycliste, le 7 juillet 2021
Crédits
© Anne-Christine POUJOULAT / AFP/Archives
Le Mont Ventoux dans la brume lors d'une étape du Tour de France cycliste, le 7 juillet 2021
© Anne-Christine POUJOULAT / AFP/Archives

Après le parc naturel régional du Mont-Ventoux (Vaucluse), le président de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur pousse pour la création d'un autre parc, dans la plaine des Maures (Var), pour dessiner un arc d'espaces protégés dans une zone très exposée au changement climatique.

Renaud Muselier devait inaugurer dimanche le parc naturel régional (PNR) du Mont-Ventoux, créé en juillet 2020 mais dont le baptême officiel a tardé en raison du Covid.

Ce PNR a mis plus de 10 ans à naître: "Tout le monde se battait, agriculteurs, chasseurs, promeneurs, communes, motards, cyclistes", et aujourd'hui "tout le monde est gagnant", a-t-il expliqué, interrogé par l'AFP.

En deux ans, la structure a notamment engagé la conversion des pistes de ski en sport quatre saisons et réaménagé le sommet du Mont-Ventoux, point d'étape cycliste mythique, à 1.910 mètres d'altitude.

Il s'agit du 9e parc naturel régional en région Paca, qui s'ajoutent aux quatre parcs nationaux. Et Renaud Muselier pense déjà à un 10e PNR, sur la plaine des Maures où plus de 7.000 hectares de forêt ont été ravagés l'été 2021. Cette réserve naturelle est le refuge des tortues d'Hermann, inscrites sur la liste rouge nationale des espèces menacées et protégées au niveau international et européen.

"A tout malheur, il y a un bien. Après l'incendie, ils ont réalisé que s'ils avaient été dans un parc, ils auraient eu plus de gardes, plus de moyens financiers, plus de pompiers", a estimé M. Muselier, ex-LR désormais soutien d'Emmanuel Macron, qui a promis de faire de la planification écologique un pilier de son deuxième mandat régional.

La création d'un PNR sur cette plaine, dans l'arrière-pays de Saint-Tropez, permettrait de "boucler un arc intérieur" avec une succession de parcs protégés: Mont-Ventoux, Luberon, Alpilles, Verdon, Préalpes, pour finir par le parc national du Mercantour, énumère Renaud Muselier.

"Ce développement pour protéger ma région, je peux le faire par l'intermédiaire d'une organisation des parcs qui fédère toutes les activités et démultiplie l'argent investi", ajoute-t-il.

Les trois derniers Parcs naturels régionaux en Paca recouvrent la Camargue, la Sainte-Baume et les Baronnies provençales, à cheval avec la région Auvergne-Rhône-Alpes.

En Camargue, le président de la région vient toutefois de décider de suspendre les 850.000 euros annuels de subsides régionaux, soit 40% du budget de la structure, réclamant un "sursaut" à ce PNR, un des plus vieux de France, et suscitant un conflit ouvert avec son président, le maire d'Arles Patrick de Carolis.

À LIRE AUSSI

Image
Un jeune gorille à dos argenté sur le dos d'un de ses parents, dans le parc national de Loango, au Gabon, le 16 mars 2022
Pour les gorilles du Gabon, le cercle vertueux protection, étude, tourisme
Au détour d'un petit sentier qui s'enfonce dans la forêt du parc national gabonais de Loango, le voici! Perché sur sa branche, le gorille Kamaya regarde calmement les ...
22 avril 2022 - 11:50
Image
Une des attractions du parc Vulcania à Saint-Ours-les-Roches, dans le Puy-de-Dôme, le 30 mars 2022
Réouverture du parc Vulcania qui fête son 20e anniversaire
Un tiers des attractions renouvelées et Jamy Gourmaud comme parrain: pour fêter ses 20 ans, le parc Vulcania dévoile une saison enrichie ouverte au public dès mercredi...
30 mars 2022 - 18:13
Culture