Brexit: Marks and Spencer ferme plus de la moitié de ses magasins en France

Brexit: Marks and Spencer ferme plus de la moitié de ses magasins en France

Publié le 16/09/2021 à 11:44 - Mise à jour à 13:30
© THOMAS SAMSON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Londres

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

AFP - La chaîne britannique Marks and Spencer a annoncé jeudi la fermeture de 11 magasins en France "au cours des prochains mois", soit plus de la moitié de ses 20 sites dans le pays, en raison de problèmes d'approvisionnement liés au Brexit.

"Les procédures d'exportation longues et complexes désormais en place à la suite de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne limitent considérablement l'approvisionnement en produit frais et réfrigérés du Royaume-Uni vers l'Europe et continue d'avoir un impact sur la disponibilité des produits pour nos clients" en France, justifie le groupe dans un communiqué.

Le partenariat de M&S avec SFH, l'un de ses deux partenaires dans l'Hexagone, "va s'arrêter, ce qui aura pour conséquence la fermeture de ses 11 magasins en franchise", majoritairement situés à Paris, d'ici la fin de l'année, précise le communiqué.

En revanche, les neuf magasins Marks and Spencer détenus par Lagardere Travel Retail, le deuxième partenaire du groupe en France, resteront ouverts. Il s'agit de boutiques situées dans les aéroports, gares ou stations de métro qui "continueront à fonctionner normalement".

"M&S a une longue histoire au service de ses clients en France et ce n'est pas une décision que nous, ou notre partenaire SFH, avons prise à la légère", a regretté Paul Friston, responsable de Marks and Spencer pour l'international, dans le communiqué.

Le groupe avait déjà annoncé en avril retirer tous les produits frais de ses magasins en République Tchèque, pour se concentrer sur les produits surgelés et ceux pouvant se conserver à température ambiante.

Le groupe, longtemps en perte de vitesse, avait annoncé fin août un bond de ses ventes dans l'alimentaire et l'habillement, y voyant la "claire confirmation des effets bénéfiques" d'un plan de restructuration lancé depuis plus d'un an en raison de la pandémie.

Il avait notamment fermé des magasins, annoncé la suppression de 7.000 emplois et mis l'accent sur les ventes en ligne, afin d'enrayer les baisses de fréquentation et de s'adapter aux nouveaux modes de consommation.

Auteur(s): Par AFP - Londres

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un magasin Marks & Spencer, à Levallois-Perret, près de Paris, le 18 octobre 2012

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-