Contre le pass sanitaire, le "Spider-Man français" escalade une tour à la Défense

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Contre le pass sanitaire, le "Spider-Man français" escalade une tour à la Défense

Publié le 07/09/2021 à 14:01 - Mise à jour le 08/09/2021 à 16:06
© THOMAS SAMSON / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - La Défense
-A +A

A près de 60 ans, Alain Robert, surnommé le "Spider-Man français", a escaladé mardi à mains nues une tour du quartier d'affaires de La Défense (Hauts-de-Seine), en lisière de Paris, pour marquer son opposition au pass sanitaire.

Après un peu plus d'une heure d'ascension, sans équipement et avec simplement des "straps" autour des doigts, "l'homme araignée" a été interpellé et placé en garde à vue à la mi-journée pour "mise en danger de la vie d'autrui", a constaté un journaliste de l'AFP.

Une punition dont il a l'habitude.

Pour la onzième fois de sa vie, le célèbre grimpeur s'était lancé à l'assaut de la tour Total Coupole, haute de 187 mètres. Une ascension de "difficulté moyenne", a-t-il expliqué à la presse.

D'ordinaire solitaire, ce spécialiste de l'alpinisme urbain était accompagné pour la première fois de trois jeunes grimpeurs âgés de 21, 28 et 33 ans, pour qui c'était un "honneur" de se joindre à une légende de la discipline.

"C'est une ascension contre le pass sanitaire, qui embête tout le monde. C'est une atteinte aux libertés fondamentales, ce pass est une honte", a déclaré Alain Robert avant son départ.

"C'est également un hommage à Jean-Paul Belmondo, qui faisait ses cascades lui-même", a-t-il ajouté au lendemain de la disparition à 88 ans de la légende du cinéma français.

Alain Robert s'est rendu célèbre dans le monde entier pour avoir escaladé à mains nues, en général sans assurance et surtout sans autorisation, plus d'une centaine de gratte-ciel et autres monuments urbains.

En mars 2020, il était monté en haut de la Tour Agbar à Barcelone pour protester contre la "peur" engendrée par le coronavirus.

Auteur(s): Par AFP - La Défense

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Alain Robert (2e droite) grimpe la tour Total à La Defense dans les Hauts-de-Seine, le 7 septembre 2021

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-