Dimanche, retour à une heure d'hiver - toujours - en sursis

Dimanche, retour à une heure d'hiver - toujours - en sursis

Publié le 29/10/2021 à 11:21 - Mise à jour à 13:56
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Ceux qui doivent voyager tôt dimanche à l'occasion des vacances de la Toussaint pourront dormir une heure de plus: la France repasse ce weekend à l'heure d'hiver, un changement controversé dont la suppression, décidée par l'Union européenne, traîne en longueur.

A trois heures du matin dans la nuit de samedi à dimanche les horloges reculeront de 60 minutes: on dormira donc (théoriquement) "une heure de plus". A partir de dimanche, les lève-tôt auront plus de jour, mais la nuit tombera plus tôt.

Ce changement - passage à l'heure d'hiver le dernier dimanche d'octobre, à l'heure d'été le dernier dimanche de mars - est très contesté pour son effet sur les rythmes biologiques, notamment par des médecins ou des parents d'enfants en âge scolaire.

Au niveau européen, où le régime du changement d'heure a été harmonisé en 1980 (justifié à l'époque par des économies d'énergie, dont la réalité est discutée), la Commission européenne avait proposé en septembre 2018 de le supprimer... en 2019. Mais finalement, le Parlement européen a voté en mars 2019 un report à 2021 et devait s'accorder avec le Conseil des chefs d'Etat et de gouvernement sur les modalités.

Mais la crise du Covid-19 est passée par là, ainsi que les négociations sur le Brexit. Les institutions européennes ont eu plus urgent à faire et le dossier est en suspens, sans perspective claire pour une reprise des discussions.

Un des points compliqués à régler est d'inciter les pays à harmoniser leur choix d'heure légale (été ou hiver), afin d'éviter d'aboutir à un patchwork de fuseaux horaires entre voisins.

En France, une consultation en ligne organisée début 2019 par l'Assemblée nationale avait reçu plus de deux millions de réponses, massivement (83,74%) en faveur de la fin du changement d'heure. Plus de 60% des personnes ayant participé assuraient avoir eu "une expérience négative ou très négative" du changement. Quant à l'heure à laquelle rester toute l'année, c'est celle d'été (en France UTC +2) qui a eu la préférence de 59% des participants.

Particularité de l'actuel système: il ne concerne pas les territoires d'Outre-mer, qui ne changent jamais d'heure (à l'exception de Saint-Pierre et Miquelon, qui se cale sur le Canada voisin). En effet, la plupart d'entre eux se trouvent sous des latitudes où les écarts d'ensoleillement sont faibles au long de l'année, contrairement à l'Europe.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Ceux qui doivent voyager tôt dimanche à l'occasion des vacances de la Toussaint pourront dormir une heure de plus: la France repasse ce weekend à l'heure d'hiver

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-