La présence d'un loup observée dans la Somme

La présence d'un loup observée dans la Somme

Publié le 24/01/2022 à 21:59 - Mise à jour à 22:48
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Lille

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

La présence d'un loup a été observée dans la Somme après le signalement par un éleveur de l'attaque de plusieurs brebis stationnées dans un pré à Lafresguimont-Saint-Martin, a indiqué lundi la préfecture dans un communiqué.

A la suite du signalement de cette attaque qui a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi, "les services de l’État ont lancé la procédure habituelle d’investigation relative à prédation animale", a indiqué la préfecture de la Somme.

Un constat a été réalisé samedi par des agents de l’Office français de la biodiversité (OFB) "qui se sont rendus sur place pour constater les blessures des animaux", a-t-elle ajouté.

L’expertise menée par l’OFB, - "plus spécifiquement par le réseau loup-lynx présent sur tout le territoire et qui, sur la base d’indices (crottes, attaques, pièges-photo, interactions visuelles etc.), suit l’évolution de la présence du loup en France" - a permis de procéder "à un relevé d’éléments techniques qui confirment la responsabilité d’un loup".

Un dispositif "renforcé de suivi des indices de présence de l’animal" a été mis en place lundi.

"L’observation d’un loup dans la Somme s’explique par sa capacité à se déplacer sur de grandes distances, à partir du cœur de population situé dans les Alpes françaises", a expliqué la préfecture.

Des loups solitaires ont déjà été observés ces dernières années à distance du cœur de population alpin dans la Somme, ainsi que dans l'Oise, l'Indre, l'Eure-et-Loire, ou la Charente-Maritime, mais sans que l'on identifie de présence permanente.

En juin, l'Office français de la biodiversité (OFB) avait estimé la population de loups gris en France à 580 animaux adultes, contre 530 un an plus tôt.

Auteur(s): Par AFP - Lille

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un loup du zoo de la Bourbansais à Pleugueneuc, en Ille-et-Vilaine, le 15 juillet 2015

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-