Les obsèques du père Olivier Maire célébrées à Saint-Laurent-sur-Sèvre

Les obsèques du père Olivier Maire célébrées à Saint-Laurent-sur-Sèvre

Publié le 13/08/2021 à 16:05 - Mise à jour à 17:28
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Saint-Laurent-sur-Sèvre

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

"Un homme discret", de "proximité" et d'une "grande bonté": plusieurs dizaines de fidèles se sont rassemblés à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée) vendredi à l'occasion des obsèques du père Olivier Maire, en présence du garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Nous sommes réunis pour communier avec la famille montfortaine dans la douleur mais aussi dans l'espérance", a témoigné le père Etienne Richer auprès de l'AFP, en marge de la cérémonie. L'enseignant à l'Institut catholique de Toulouse, 60 ans, qui connaissait le père Olivier Maire depuis 20 ans, se souvient d'un homme "travailleur, discret, érudit et apprécié pour ça".

Le père Olivier Maire, 60 ans, a été tué dans la nuit de dimanche à lundi à Saint-Laurent-sur-Sèvre, un village de 3.600 habitants. L'auteur présumé, Emmanuel Abayisenga, un Rwandais de 40 ans, s'est dénoncé lui-même lundi matin.

Le cortège funéraire d'une trentaine de proches a traversé dans l'émotion et le recueillement la rue Jean-Paul II avant de rejoindre l'entrée de la basilique Saint Louis-Marie Grignion de Montfort où officiait le père Olivier Maire et où la cérémonie a été célébrée. Le ministre de la Justice a pris place au premier rang. Le sénateur de la Vendée, Bruno Retailleau (LR), était également présent.

"C'était un homme de proximité, il m'appelait toujours par mon prénom", se souvient Véronique Caillon-Penot, responsable du centre montfortain de Pont-Château (Loire-Atlantique), la communauté à laquelle appartenait Olivier Maire et dont il était supérieur provincial.

Parmi les fidèles réunis devant la basilique se trouvaient de nombreux représentants de la communauté des Montfortains. C’est "une reconnaissance pour tout ce qu’il a fait pour nous", souligne la sexagénaire, interrogée par l'AFP.

La cérémonie, débutée à 14h30, a été célébrée par Mgr Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et président de la Conférence des évêques de France, qui a déploré un "gâchis humain" avant le début de la cérémonie.

L'enceinte qui peut accueillir jusqu'à 800 fidèles n'a pas fait le plein au début de l'hommage et à l’extérieur, l'écran géant disposé sur la place Grignion de Montfort pour retransmettre la cérémonie ne profite qu'à une petite dizaine de fidèles et de journalistes.

Les obsèques ont duré deux heures à l'issue desquelles les membres de la communauté des Montfortains sont sortis les premiers de la basilique pour accompagner la procession funéraire, aux côtés des proches et d'écclésiastiques.

L'auteur présumé du meurtre du père Olivier Maire est aussi le présumé incendiaire en juillet 2020 de la cathédrale de Nantes, où il était bénévole au sein de la paroisse. Il était hébergé au sein de la communauté des Montfortains dans le cadre de son contrôle judiciaire.

Placé en garde à vue lundi matin, il a ensuite été hospitalisé en psychiatrie.

Auteur(s): Par AFP - Saint-Laurent-sur-Sèvre

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Un homme discret", de "proximité" et d'une "grande bonté": plusieurs dizaines de fidèles se sont rassemblés à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée) vendredi à l'occasion des obsèques d

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-