Manche: sauvetage de 202 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre

Auteur:
 
Par AFP - Lille
Publié le 04 mars 2022 - 00:13
Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse)
Image
Deux cent deux migrants en difficulté alors qu'ils tentaient de traverser la Manche pour rejoindre l'Angleterre jeudi ont été secourus dans le détroit du Pas-de-Calais, selon la préfecture maritime
Crédits
© FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives
Deux cent deux migrants en difficulté alors qu'ils tentaient de traverser la Manche pour rejoindre l'Angleterre jeudi ont été secourus dans le détroit du Pas-de-Calais, selon la pr
© FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives

Deux cent deux migrants en difficulté alors qu'ils tentaient de traverser la Manche pour rejoindre l'Angleterre jeudi ont été secourus dans le détroit du Pas-de-Calais, a affirmé la préfecture maritime dans un communiqué.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, puis dans la journée de jeudi, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez a identifié "plusieurs embarcations se trouvant en difficulté dans le détroit du Pas-de-Calais", a indiqué la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord dans un communiqué.

Le Cross a alors engagé plusieurs moyens nautiques pour porter secours aux personnes en difficulté, dont le remorqueur d'intervention l'Abeille Languedoc, affrété par la Marine nationale, a précisé la préfecture.

Arrivé sur zone, "le remorqueur a constaté que l’embarcation avait pris l’eau et que certains naufragés étaient à la mer", a-t-elle ajouté. En parallèle, l’hélicoptère Dauphin, de la Marine nationale, a aussi été engagé "afin d’effectuer des recherches et de s’assurer que tous les naufragés ont été secourus".

Le navire a récupéré à son bord 43 naufragés.

Le remorqueur est ensuite intervenu sur deux autres opérations récupérant au total 56 naufragés qu'il a déposé au port de Boulogne-sur-Mer.

Par ailleurs, la SNSM a porté secours à 41 personnes, un patrouilleur de la Marine nationale a récupéré à son bord 16 migrants et un autre des douanes, 46.

Depuis fin 2018, les traversées illégales de la Manche par des migrants cherchant à gagner le Royaume-Uni se multiplient malgré les mises en garde répétées des autorités qui soulignent le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la basse température de l'eau.

Ces tentatives ont fait au moins 30 morts et quatre disparus en 2021, selon un bilan de la préfecture maritime. Un candidat à l'exil est décédé en mer en janvier.