Manche: un migrant décédé après le naufrage d'une embarcation

Manche: un migrant décédé après le naufrage d'une embarcation

Publié le 12/08/2021 à 16:42 - Mise à jour à 17:06
© Sameer Al-DOUMY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Lille

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Un migrant, secouru jeudi matin après le naufrage de l'embarcation dans laquelle il tentait de traverser la Manche avec une trentaine d'autres personnes pour rejoindre l’Angleterre, est mort à l'hôpital où il avait été transféré en hélicoptère, selon le parquet de Dunkerque.

La victime avait été hélitreuillée "inconsciente" lors de l'opération de sauvetage, a précisé le parquet de Dunkerque, qui a ouvert une enquête pour homicide involontaire, mise en danger de la vie d'autrui et aide à l'entrée et au séjour irréguliers.

Le parquet n'avait pas encore d'informations précises sur l'âge, le sexe et la nationalité de la victime.

Son évacuation à l'hôpital de Calais avait été préconisée après que l'équipage d'un cargo croisant dans la zone du naufrage l'a récupérée "inconsciente" à bord d'un canot de sauvetage.

Selon le parquet, il est mort à l'hôpital.

Vers 10H00, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Gris-Nez avait été contacté par ce cargo, Elena, qui signalait "une embarcation d'une quarantaine de migrants en difficulté, dont certaines personnes se trouvent à la mer", à environ 24 km au large de Dunkerque, a relaté la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord dans un communiqué.

Le Cross a alors mis en œuvre un dispositif de recherche et de sauvetage composé "de nombreux moyens" pour leur porter assistance dont un hélicoptère de l'armée de l'air belge qui, arrivé sur place, informe le Cross que "l'embarcation est en train de couler" et "qu'il y aurait potentiellement plusieurs hommes à la mer".

"L'hélicoptère treuille plusieurs naufragés à son bord" et les dépose à bord du Flamant, patrouilleur de la Marine nationale, et des navires de pêche.

"L'ensemble des naufragés" ont été récupérés et débarqués au port de Dunkerque où ils ont été pris en charge par le service départemental d'incendie et de secours et la police aux frontières, selon la préfecture.

En 2020, plus de 9.500 traversées ou tentatives de traversées de ce type ont été recensées, soit quatre fois plus qu'en 2019, selon un bilan officiel. Six personnes y ont trouvé la mort et trois ont disparu, après quatre morts en 2019.

Mercredi, 108 avaient été secourues dans le détroit à bord de quatre embarcations distinctes.

Auteur(s): Par AFP - Lille

PARTAGER CET ARTICLE :

Vue aérienne de migrants tentant de traverser la Manche pour rejoindre l'Angleterre, le 11 septembre 2020

Newsletter


Fil d'actualités AFP France




Commentaires

-