Nouvelle-Calédonie: l'obligation vaccinale dans les secteurs "sensibles" reportée à fin décembre

Nouvelle-Calédonie: l'obligation vaccinale dans les secteurs "sensibles" reportée à fin décembre

Publié le 23/10/2021 à 10:23 - Mise à jour à 11:22
© Theo Rouby / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Nouméa

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Gouvernement, élus et partenaires sociaux de Nouvelle-Calédonie ont trouvé un accord samedi lors d’une table ronde sociale pour reporter du 31 octobre au 31 décembre 2021 l’obligation vaccinale dans les secteurs dits sensibles, en raison de la multiplication des tensions.

Frappée depuis le 6 septembre par une virulente épidémie de coronavirus, qui a fait jusqu’alors 252 morts, la Nouvelle-Calédonie avait voté quelques jours auparavant, le 3 septembre, en faveur de la vaccination obligatoire pour des secteurs dits sensibles (santé, transports, forces de l’ordre, médias…) au 31 octobre et pour toute la population au 31 décembre.

Le pass sanitaire a été mis en place le 11 octobre, permettant une adaptation du confinement, qui reste en vigueur le week-end jusqu’à fin octobre.

Dans son discours d’ouverture, le président du gouvernement collégial, Louis Mapou, a reconnu que « ces deux outils divisent ».

Manifestations, blocages et préavis de grève émaillent la grogne portée par plusieurs syndicats et associations antivax mais également par certains responsables coutumiers kanak, notamment dans la province des îles Loyauté.

« La date fatidique du 31 octobre pose à l’évidence des difficultés (...). L’application de la délibération génère des tensions au sein des entreprises au point de mettre en cause la cohésion interne », a déclaré le chef de l’exécutif collégial alors qu’une centaine de personnes opposées aux mesures sanitaires s’étaient rassemblées devant le bâtiment où se tenait la table ronde.

Au terme d’une matinée d’échange, les participants ont décidé qu’une proposition de loi serait déposée au Congrès (assemblée délibérante) lundi, au nom de tous les groupes politiques, pour demander un report de l’obligation vaccinale des secteurs sensibles au 31 décembre.

« Il y a aussi un consensus sur l’élargissement du pass sanitaire (…) et il va y avoir un travail sur le recentrage des secteurs concernés par l’obligation vaccinale et sur l’obligation vaccinale généralisée », a déclaré Christopher Gygès, membre du gouvernement.

Actuellement, 55,2% de la population totale de Nouvelle-Calédonie dispose d’un schéma vaccinal complet. Le taux d’incidence est en repli, ainsi que la pression hospitalière mais les autorités craignent un rebond.

« Nous sommes dans un entre-deux dangereux », a prévenu Louis Mapou.

Auteur(s): Par AFP - Nouméa

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'entrée des urgences de l'Hôpital territorial de Dumbea, en Nouvelle-Calédonie, le 7 septembre 2021

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-