Près de 250 migrants secourus lundi et mardi lors de tentatives de traversée de la Manche

Près de 250 migrants secourus lundi et mardi lors de tentatives de traversée de la Manche

Publié le 09/11/2021 à 23:32 - Mise à jour le 10/11/2021 à 12:52
© Sameer Al-DOUMY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Lille

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Près de 250 migrants ont été secourus lundi et mardi alors qu'ils tentaient de rallier l'Angleterre sur des embarcations de fortune, a annoncé mardi soir la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord dans un communiqué.

Au cours de sept opérations distinctes entre lundi et mardi soir, 242 migrants, dont quatre femmes et un enfant, ont été secourus et ramenés sur les côtes françaises après que le centre opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Gris-Nez eut été informé que leurs embarcations se trouvaient en difficulté dans le détroit du Pas-de-Calais, précise la préfecture maritime.

Les naufragés ont été ramenés à Calais, Dunkerque ou Boulogne-sur-Mer et pris en charge par la police aux frontières et, dans certains cas, les pompiers ou le Samu de coordination médicale maritime.

Malgré l'approche de l'hiver, les tentatives de traversée vers l'Angleterre sur de petites embarcations ont été très nombreuses ces derniers jours, avec un lourd bilan humain.

Jeudi, le corps d'un migrant a été retrouvé dans une embarcation de 3,5 mètres remplie d'eau sur une plage de Wissant, aux côtés de deux personnes en état d'hypothermie.

La veille, un migrant avait trouvé la mort et un autre avait été porté disparu et près de 800 personnes avaient été secourues en mer à la suite du naufrage de plusieurs embarcations.

Selon le préfet maritime Philippe Dutrieux, environ 15.400 migrants ont tenté la dangereuse traversée entre le 1er janvier et le 31 août, dont 3.500 ont été "récupérés en difficulté" dans le détroit et ramenés sur les côtes françaises.

En 2020, les traversées et tentatives de traversée avaient concerné quelque 9.500 personnes, contre 2.300 en 2019 et 600 en 2018.

Auteur(s): Par AFP - Lille

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des migrants prêts à traverser la Manche sur des embarcations de fortune, sur la plage de Gravelines, près de Dunkerque, en septembre 2020

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-