Tour de France: jugement attendu pour la spectatrice à la pancarte

Tour de France: jugement attendu pour la spectatrice à la pancarte

Publié le 09/12/2021 à 00:51 - Mise à jour à 07:48
© Anne-Christine POUJOULAT / POOL/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Brest

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Le tribunal correctionnel de Brest doit rendre son jugement jeudi dans l'affaire de la jeune femme qui avait provoqué en juin une chute massive de coureurs lors du Tour de France en brandissant une pancarte à l'intention de ses grands-parents.

Une peine symbolique de quatre mois d'emprisonnement avec sursis a été requise le 14 octobre à l'encontre de la jeune femme de 31 ans, poursuivie pour "mise en danger d'autrui" et "blessures involontaires". Le jugement, mis en délibéré, est attendu en début d'après-midi.

Elle a "reconnu spontanément les faits" ainsi que "la dangerosité de son comportement" et "présenté ses regrets", avait noté la représentante du ministère public Solenn Briand lors de ses réquisitions.

"C'était vraiment tellement pas volontaire", avait murmuré au début de l'audience la jeune femme à la silhouette fluette, présentée comme fragile mais s'exprimant avec aisance.

Le 26 juin dernier, sur la commune de Sizun (Finistère), à 45 km de l'arrivée de la première étape du Tour, partie de Brest, cette habitante du Finistère avait brandi une pancarte en empiétant sur la chaussée, dos au peloton.

"Allez opi-omi!" --papy-mamy en Allemand, sa grand mère étant d'origine allemande-- avait-elle écrit en grosses lettres sur un bout de carton à l'adresse de ses grands-parents, résidant à Paris et fans inconditionnels de la Grande Boucle.

Plusieurs coureurs, lancés à vive allure, n'avaient pu l'éviter. L'Allemand Tony Martin, le premier à tomber, avait entraîné dans sa chute de nombreux autres cyclistes. Plusieurs coureurs avaient été contraints à l'abandon, dont l'Allemand Jasha Sütterlin (DSM) et l'Espagnol Marc Soler (Movistar).

Les images de cette femme, vêtue d'un ciré jaune, portant une casquette verte et brandissant sa pancarte un large sourire aux lèvres avant d'être percutée par le peloton, avaient fait le tour du monde, déchaînant un fort intérêt médiatique alors qu'elle restait introuvable.

C'est seulement quatre jours après les faits qu'elle s'était rendue à la gendarmerie de Landerneau, chargée de l'enquête, ne supportant plus la pression médiatique. Dans la foulée elle avait été placée en garde à vue.

Auteur(s): Par AFP - Brest

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Chute massive de coureurs provoquée par une spectatrice lors du Tour de France, le 26 juin 2021 à Sizun, dans le Finistère

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-