Castelnaudary: une fillette de 11 ans poignardée à mort, le belle-mère suspectée

Castelnaudary: une fillette de 11 ans poignardée à mort, le belle-mère suspectée

Publié le 14/10/2018 à 15:31 - Mise à jour à 15:32
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Dans la nuit de samedi à dimanche, les gendarmes sont intervenus dans ce qu'ils pensaient être une dispute familiale. Ils sont tombés sur une scène de crime avec une fillette de 11 ans poignardée à mort dans son lit.

Que s'est-il passé dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 dans cette maison de Castelnaudary dans le département de l'Aude? Les forces de l'ordre ont découvert, après une alerte lancée par des voisins, qu'une petite fille de 11 ans avait été poignardée à mort. Le père accuse la belle-mère des coups de couteau mortels, comme le rapporte le journal local L'Indépendant.

Il était environ 23h30 lorsque les témoins alertent les gendarmes: une dispute très violente accompagnée de cris se déroule dans une maison. Lorsque les gendarmes arrivent, c'est une scène d'horreur qui s'offre à leurs yeux: une enfant gît ensanglantée dans son lit. Malgré les soins prodigués, rien n'y fera, le décès de la jeune fille est constaté à 1h04.

Voir aussi - Albi: un jeune mort poignardé en marge d'un mariage

Le père et la belle-mère sont placés en garde à vue. L'homme, âgé d'une quarantaine d'années, présente des blessures au niveau des jambes. Selon sa version des faits, une dispute a éclaté entre lui et sa compagne, belle-mère de l'enfant, et cette dernière aurait alors attaqué la fillette au couteau, pour une raison mal définie. Il explique de son côté avoir été blessé en tentant de s'interposer.

Une autopsie de la victime a été programmée pour lundi après-midi afin de comprendre ce qu'il s'est réellement passé. La garde à vue des deux suspects, présumés innocents, pourrait être prolongée dimanche soir dans l'attente des résultats des examens par le médecin légiste.

Lire aussi:

Bobigny: il poignarde une femme de 84 ans à 42 reprises

Il poignarde sa femme vingt ans après avoir tué sa première épouse

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les gendarmes ont découvert l'enfant morte dans son lit.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-