Castings de Morandini: deux comédiens envisagent de porter plainte

Castings de Morandini: deux comédiens envisagent de porter plainte

Publié le 13/07/2016 à 15:44 - Mise à jour à 15:49
©Dominique Faguet/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Selon les révélations des "Inrocks", Jean-Marc Morandini aurait profité du casting d'une websérie pour pousser des acteurs à s'exhiber nus. Deux jeunes comédiens envisageraient de porter plainte contre l'animateur.

Deux jeunes comédiens envisagent de porter plainte contre Jean-Marc Morandini, qui a été rappelé à Paris par Europe 1 pour s'expliquer sur un article qui l'accuse d'avoir profité d'un tournage pour les pousser à s'exhiber nus, ce que l'animateur dément. "Nous réfléchissons à une action commune, soit pour travail dissimulé, soit pour harcèlement sexuel", a déclaré à l'AFP l'avocat Thierry Vallat, confirmant une information de RTL. Il a été contacté par les deux jeunes gens à la suite de la publication de l'article mardi sur le site des Inrocks.

Jean-Marc Morandini a de son côté annoncé qu'il allait porter plainte contre l'hebdomadaire et "démenti formellement les allégations" de l'article, selon son principal employeur, Europe 1. La radio lui a cependant demandé d'interrompre ses vacances à l'étranger "pour avoir une conversation de vive voix", a annoncé le directeur de la station, Fabien Namias, aux salariés mercredi matin, selon une source interne. "La direction d’Europe 1 découvre cet article et les allégations qu’il contient et dont elle ignore tout", a indiqué la radio dans un communiqué mercredi.

L'article des Inrocks décrit le casting et le tournage de cette série sur la vie d'une équipe de foot, intitulée Les Faucons, produite par une société dont Jean-Marc Morandini est le gérant. Il cite les témoignages de plusieurs jeunes acteurs qui affirment qu'une certaine "Catherine", se présentant comme responsable du casting, leur a d'abord demandé avec insistance par mail d'envoyer des vidéos d'eux nus, y compris des scènes de masturbation. Les Inrocks travaillent sur "un prochain article pour la semaine prochaine suite à l'arrivée de nouveaux témoignages", a pour sa part indiqué par mail le rédacteur en chef des Inrocks, Pierre Siankowski.

Jean-Marc Morandini, 50 ans, anime chaque matin sur Europe 1 la tranche de 9h à 12h. Il a également un "projet d'émission" à la rentrée sur CNews (ex-iTELE), que Canal+ a confirmé mercredi à l'AFP, sans commenter l'article des Inrocks. L'émission d'actualité des médias de Jean-Marc Morandini, présentée par son joker en son absence, a évoqué l'affaire en une vingtaine de secondes mercredi matin.

Dans l'article, l'un des comédiens accuse Jean-Marc Morandini de lui avoir demandé, lors d'un rendez-vous fixé pour la série dans des locaux d'Europe 1, de se déshabiller et d'avoir pris des photos de lui nu. La radio a indiqué "n'avoir aucune connaissance de ces faits", dans son communiqué. Le magazine affirme aussi que les comédiens n'ont été payés et déclarés que pour un nombre d'heures inférieures à celles effectuées. Un épisode de la web-série, interdit aux moins de 12 ans, était visible mercredi matin sur Dailymotion, affichant moins de 50.000 vues. Les autres épisodes sont inacesssibles. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean-Marc Morandini a de son côté annoncé qu'il allait porter plainte contre "Les Inrocks".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-