Cognac: un homme torturé à mort dans un appartement

Cognac: un homme torturé à mort dans un appartement

Publié le 27/04/2019 à 16:36 - Mise à jour à 17:03
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Deux femmes et un homme sont soupçonnés d'avoir torturé à mort un homme début avril dans un appartement de Cognac. D'autres suspects sont toujours recherc

Trois personnes mises en examen et écroués cette semaine en Charente. Un homme et deux femmes, poursuivies pour un meurtre sordide commis dans le centre-ville de Cognac au début du mois d'avril. Ils auraient torturé à mort un homme de 42 ans dans le huis-clos d'un appartement à Cognac entre le 5 et 9 avril.

Selon le quotidien Charente libre qui révèle cette affaire, parmi les interpellés, figure une femme de 38 ans, locataire de l’appartement. Elle est accusée "d’homicide volontaire, précédé, accompagné ou suivi d’actes de torture et de barbarie". Les deux autres suspects, un homme de 40 ans et une femme de 31 ans, en couple, ont été mis en examen pour non-dénonciation de crime.

Lire aussi – Sexe brûlé, supplice de la baignoire: torturé par des dealers pendant 3 jours

Humiliations, mutilations ou encore sévices sexuels, les tortures sur la victime ont été d'une rare violence. Des séances de torture pour certaines photographiées, filmées puis diffusées, toujours selon le quotidien.

Le corps de l'homme de 42 ans, longtemps resté introuvable, a finalement été retrouvé par les enquêteurs. Ils ont également réussi à localiser l’appartement où ces séances de torture auraient été perpétrées, ce qui a permis d'aboutir à des interpellations.

Une information judiciaire a été ouverte. Les investigations se poursuivent dans le cadre d’une commission rogatoire. D’autres protagonistes du meurtre sont recherchés.

Voir:

Biberons d'alcool ou d'urine et simulacre de noyade: la justice belge hésite entre maltraitance et torture

Il torture à mort des opossums par pur sadisme et diffuse les images sur Snapchat

Le WWF accusé d'avoir financé assassinats et torture par des groupes paramilitaires

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux femmes et un homme sont soupçonnés d'avoir torturé à mort un homme début avril dans un appartement de Cognac.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-