5 cabarets en province (DIAPORAMA)

5 cabarets en province (DIAPORAMA)

Publié le 24/11/2014 à 16:54 - Mise à jour le 27/11/2014 à 23:31
©La Cloche Revue Cabaret
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Nul besoin de se rendre à Paris pour admirer la beauté des spectacles de cabarets. En province aussi, la magie opère toujours autant lorsque le rideau se lève. Des revues de qualité, dignes des plus grandes, illuminent chaque jour les scènes de nos régions. Cette semaine, "FranceSoir" vous présente cinq cabarets en province où glamour, sensualité et fantaisie se côtoient. Attention mesdames et messieurs, dans un instant, ça va commencer!

La Figonette: le convivial

Dans l’arrière-pays aixois se trouve le seul cabaret de la région, la Figonette. Dîners-spectacles transformistes autrefois, cabaret music-hall aujourd’hui, l’établissement révèle son univers enchanteresque pendant une heure et demie de représentation. Pour la 14e revue de la Figonette, A la folie, une troupe d'artistes polyvalents, réunis au travers de tableaux parisiens et brésiliens, fait le show. Des imitations de grandes stars internationales comme Madonna ou Cher se partagent la vedette avec des intermèdes comiques, où le public fait partie intégrante du spectacle.

Prix et réservations ici.

 

Le Grain d'Folie: le touche-à-tout

A Artigues près de Bordeaux, Le Grain d’Folie réalise depuis 2001 des spectacles dans la pure tradition du cabaret à la française. Les revues Bonheur  (le midi) et Mystère (le soir), lancées toutes deux en septembre dernier, mêlent originalité et diversité. Chanteurs, transformistes, humoristes et magiciens se succèdent pendant une heure et demie avant de laisser place à un spectacle de deux heures. Côté danse, les filles se déhanchent sur des mises en scène lumineuses inspirées de celles du Crazy Horse.

Prix et réservations ici.

 

Monopolis: le dynamique

Situé à Saint-Saturnin-lès-Avignon, à une dizaine de kilomètres d’Avignon (Vaucluse), le cabaret Monopolis a été créé en 2009 par Stéphane Reynaud. Au programme: un dîner-spectacle dans une salle de 130 mètres carrésPlacée sous le signe du voyage, cette 6e saison réserve aux spectateurs de nombreuses surprises. Pendant une heure quarante, la revue de l'établissement, Prestige met en scène des tableaux énergiques dans le respect des traditionnelles revues parisiennes. Un cocktail explosif autour d’un repas préparé par le chef Gregory Fournier Bidoz. Les chorégraphies sont signées Michel Hernandez et Emmanuelle Giardina.

Prix et réservations ici.

 

La Cloche: l'historique

Dans l’ouest de la France, à Nantes, La Cloche est l’un des plus grands cabarets de la région. Créé en 1895 l’établissement, fidèle à l’esprit chansonnier qui l’anime depuis ses débuts, s’est imposé comme le rendez-vous des Nantais pour les fêtes de fin d'année. Cette institution presque historique fête cette année ses 120 ans. Du 30 décembre jusqu'au 25 février, le cabaret présente sa nouvelle revue 120 ans et toutes ses dents. Sur scène, au rythme d'un orchestre, une douzaine de comédiens et chanteurs donnent la réplique à une troupe de danseuses et danseurs, durant trois heures de spectacle où s'enchaînent comédies musicales, parodies burlesques et ballets, librement inspirés de l'actualité. 

Prix et réservations ici.

 

Breizh Paradise: le nostalgique

Situé à Guipava, dans le Finistère à proximité de Brest, le Breizh Paradise emmène le spectateur dans l’univers magique du cabaret. Au menu: dîner-spectacle et soirée dansante. Créé en septembre 2011, ce jeune établissement breton de 600 mètres carrés a déjà tout d’un grand. Du disco aux années 80, la nouvelle revue du Breizh Paradise est une plongée dans l'univers rétro. Près de 270 chansons sont interprétées en live. Trois danseuses, toutes issues d’une troupe de danse parisienne, assurent le spectacle pendant trois heures et quart accompagnées de magiciens et chanteurs. Un des charmes insoupçonné de la Bretagne. 

Prix et réservations ici.

 

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les cabarets de qualité sont nombreux en province (ici la Cloche à Nantes).

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-