Banksy fait revivre Steve Jobs dans la Jungle de Calais

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 14 décembre 2015 - 10:35
Image
Banksy migrants Steve Jobs
Crédits
Michel Spingler/AP/SIPA
Banksy réaffirme son soutien aux migrants à travers trois oeuvres.
Michel Spingler/AP/SIPA
Banksy a une fois de plus fait parler de lui en apportant son soutien à la cause des migrants. L'artiste de rue a laissé trois œuvres sur les mûrs de Calais dont une représentant Steve Jobs, le fondateur d'Apple et fils d'un migrant syrien, un baluchon sur l'épaule et un ordinateur à la main.

Banksy continue de manifester son soutien aux migrants. Après avoir démonté Dismaland, un parc d'attraction parodique du monde enchanté de Disney et donné l'intégralité des matériaux aux migrants de Calais pour construire des abris, le street artiste qui ne montre jamais son visage a laissé trois œuvres sur les murs de la ville.

Sur l'un des murs du camp de fortune aménagé par les 4.500 migrants qui y vivent, Banksy a représenté Steve Jobs, l'ancien leader d'Apple, un baluchon sur l'épaule et un ordinateur à la main.

Dans un communiqué, l'artiste a expliqué avoir représenté Steve Jobs en raison de ses origines syriennes.

"On nous fait souvent croire que l'immigration est une perte pour les ressources d'un pays mais Steve Jobs était le fils d'un immigré syrien. Apple est la société qui dégage le plus de bénéfices, et qui paye plus de sept milliards de dollars d'impôts, mais cela a pu être le cas seulement parce qu'un homme venu de Homs (en Syrie,ndlr) a pu entrer (aux Etats-Unis, ndlr)".

Dans le centre-ville, Bansky a bombé sa version du Radeau de La Méduse, célèbre toile de Géricault datant du début du XIXe siècle, en référence aux voyages des migrants en méditerranées.

Initialement, cette peinture représente les survivants et les cadavres d'un naufrage, entassés sur un radeau. Enfin sa dernière œuvre représente un petit garçon regardant vers l'horizon avec une longue-vue, une valise posée à ses pieds et un vautour perché au sommet de son crâne.

Cette œuvre bombée sur un poste de secours de la plage de Calais a été recouverte d'une planche par la mairie en attendant qu'une plaque de plexiglas ne soit installée. 

 

À LIRE AUSSI

Image
Un montage de Dismaland à Calais.
Dismaland: le parc de Banksy servira aux migrants de Calais
Alors que le parc satirique Dismaland a fermé ses portes dimanche 27, l'artiste Banksy, qui en est l'auteur, a annoncé que les pièces démontées seront utilisées à la c...
28 septembre 2015 - 14:29
Culture
Image
Dismaland
Dismaland: la parodie de Disneyland a ouvert ses portes
Le street artiste Bansky a ouvert les portes de Dismaland ce samedi, une parodie lugubre de Disneyland dans l'ouest de l'Angleterre. Bansky ouvre ce samedi le parc d'a...
22 août 2015 - 12:52
Culture
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don