Banksy "profilé" et identifié par des scientifiques

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 05 mars 2016 - 14:05
Image
Une oeuvre de Banksy à Bethléem.
Crédits
©Thomas Coex/AFP
En étudiant les lieux où se trouvent ses œuvres, les auteurs de l'étude affirment avoir localisé Banksy.
©Thomas Coex/AFP
Une équipe britannique de chercheurs affirme avoir découvert l'identité du célèbre graffeur connu sous le pseudonyme de Banksy. Pour cela, elle a utilisé les méthodes de profilage destinées à localiser les criminels en série.

Banksy aurait-il été démasqué par des "profilers"? Une équipe de chercheurs de l'université Queen Mary de Londres affirme avoir découvert l'identité du pape du street art, dont les graffitis sont aussi célèbres que leur auteur est discret.

Autant que la nouvelle, la méthode utilisée étonne. Les détectives/scientifiques à l'origine de cette révélation ont en effet basé leur raisonnement sur les techniques utilisées pour identifier et localiser les criminels.

Dans cette étude publiée cette semaine, les chercheurs ont ainsi voulu démontrer l'efficacité du "profilage géographique", la technique qui consiste à découvrir le lieu de résidence d'un criminel en série en fonction des lieux de ses méfaits.

L'équipe universitaire a appliqué cette méthodologie à Banksy, en remplaçant les lieux des crimes par ceux de 140 de ses œuvres. Cela leur aurait permis d'identifier certains "points névralgiques" que fréquenterait régulièrement l'artiste (bars, terrains de sports, résidences). Des endroits également fréquentés par un certain Robin Gunningham, une des identités supposées de Banksy depuis 2008, sans qu'aucune preuve absolue ou confirmation officielle n'ait été apportée.

L'équipe de l'université Queen Mary entendait ainsi promouvoir les possibilités de sa méthode. Elle estime que ce modèle pourrait par exemple trouver la source d'une épidémie, ou prévoir des actes terroristes en observant les lieux de dégradations, vandalisme ou distribution de tractes.

Mais ce parallèle entre des prémices d'actes terroristes et les graffitis de Banksy a suscité quelques critiques. De même que la méthodologie employée puisque les œuvres de Banksy, estimées à plusieurs centaines de milliers d'euros chacune, ne sont jamais signées et peuvent donc parfois lui être attribué à tord.

 

À LIRE AUSSI

Image
Un montage de Dismaland à Calais.
Dismaland: le parc de Banksy servira aux migrants de Calais
Alors que le parc satirique Dismaland a fermé ses portes dimanche 27, l'artiste Banksy, qui en est l'auteur, a annoncé que les pièces démontées seront utilisées à la c...
28 septembre 2015 - 14:29
Culture
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don